Soleil dans la peau

Puisque rendez-vous était pris pour le lendemain, il pouvait remettre à plus tard le petite conversation qu'il comptait avoir avec cette jeune femme, fascinante il est vrai, mais habile fabulatrice.
Vivianne Perret - La Reine de Budapest
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 11 avril

Contenu

Roman - Policier

Soleil dans la peau

Disparition - Drogue - Trafic MAJ lundi 21 décembre 2020

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 0 €

Manu Queffélec
Saint-Maur-des-Fossés : Jets d'encre, octobre 2020
254 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-35523-343-2
Coll. "Polar", 21

Un ti-punch et ça repart

Certes, la France c'est la métropole, mais c'est également des "poussières" d'empire. En Guadeloupe, il y a aussi la loi française, les policiers français et bien évidemment des truands locaux. Parmi eux, une jeune femme, Virginie, qui est chargée d'accompagner des personnes âgées lors d'allers-retours entre le département ultramarin et la métropole. Elle profite de l'occasion pour transporter de la drogue. Un jour, elle disparait ce qui va mettre en branle bien des événements. Et tout se complique, entre autres, pour Valérie, sa sœur jumelle. En effet, les truands veulent profiter de sa ressemblance avec Virginie pour continuer leur petit trafic. Mais Valérie n'a pas trop envie d'être impliquée dans cette histoire, d'autant plus qu'elle est liée à une autre affaire criminelle. Eh oui, Valérie est en couple avec un certain Paul, qui est un chaud lapin qui multiplie les conquêtes. Nelly, la dernière d'entre elles, s'est enregistré en pleins ébats amoureux et l'a envoyé à sa rivale en guise de cadeau du nouvel an. Quelques heures plus tard, Nelly est retrouvé assommée avec passage par la case "coma". Le coupable est-il Valérie, Paul, ou quelqu'un d'autre pour un motif plus mystérieux ?
S'appuyant sur une connaissance de la vie en Guadeloupe, Manu Queffélec a écrit une série de romans qui permet de retrouver certains personnages. Il ajoute aussi un clin d'œil dans les titres toujours solaires. La partie réaliste, avec ses nombreux détails du quotidien, nous montre une vie liée à la Métropole et à nos propres vies, mais avec le décalage lié à une vie plus légère, plus primesautière, qui conserve quand même ses côtés noirs. Le roman est raconté au sein d'une intrigue classique intelligemment menée, avec des personnages qui sont décrits de manière précise et qui correspondent à ce que nous pourrions en attendre. Quant à la partie policière, même si elle s'appuie sur un détail que les lecteurs perspicaces avaient aperçu assez rapidement, elle est montrée de manière sérieuse. Soleil dans la peau est un roman "régionaliste" (il ne faut pas y voir d'a priori) intéressant, sympathique et distrayant.

Citation

Depuis ce jour, son banquier la voyait sous un nouvel angle et lui faisait des courbettes. Virginie déposait régulièrement sur son compte des sommes rondelettes.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 21 décembre 2020
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page