L'Infante du rock

Le 25e régiment de reconnaissance, les types du CLAS et particulièrement ceux qui se trouvent en poste à Lakhdaria ont les mains couvertes de sang. Du sang d'innocents, entre autres. Et en ce qui concerne Bougachiche, c'est le sang de son propre frère. C'était suffisant pour le laisser se suicider. Mais Benlazar se considère à peine moins dégueulasse que lui.
Frédéric Paulin - La Guerre est une ruse
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 25 novembre

Contenu

Roman - Thriller

L'Infante du rock

Musique - Disparition MAJ lundi 04 janvier 2010

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 15 €

Romain Slocombe
Olivier Mau (directeur de collection)
Paris : Parigramme, novembre 2009
276 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 9782840966050
Coll. "Noir 7.5"

Slocombe : le désert à contre courant

Les éditions Parigramme, réputées jusqu'ici pour leurs guides sur Paris, lancent une collection de romans noirs, "Noir 7.5", dans laquelle elles se proposent de faire découvrir "les ombres de la Ville lumière". Trois ouvrages ont déjà paru parmi lesquels L'Infante du rock de Romain Slocombe qui met en scène Alain Glukheim, dit Glucose, ancien parolier d'un groupe de rock qui a connu le succès dans les années 1980, les Mona Toys. Glucose s'est reconverti dans l'écriture de romans policiers, carrière qu'il mène sans éclat. Son épouse japonaise, Shôko, victime du syndrome de Paris, séjourne à l'hôpital psychiatrique Sainte-Anne, voisin de son petit appartement de la rue Cassini, dans le 14e arrondissement de la capitale. Aussi, quand dans cette vie morne, s'invite le passé glorieux, Glucose, tels les marins répondant à l'appel des sirènes, se jette dans les flots, et remonte à contre courant vers un temps qui n'est plus, au risque de sombrer.
Les romans de Romain Slocombe sont marqués par l'errance. Leurs personnages évoluent le plus souvent dans des capitales – Tokyo pour les romans japonais, Londres pour Lolita Complex dont la suite paraîtra prochainement, Paris pour ce roman – concentrés symboliques de vies qui portent elles le potentiel d'un soudain basculement, d'un dérèglement irrémédiable. L'Infante du rock promène Glucose sur le pavé parisien, dans un aller-retour incessant entre le Sud, le quartier Denfert-Rochereau où il vit, et le Nord, Pigalle où l'attire son passé. L'Infante du rock est un roman sur une quête impossible, celle qui consiste à courir après sa jeunesse disparue. Mais comment résister quand Mona Granados, chanteuse emblématique du groupe de rock déchu, dont Glucose était amoureux, semble vouloir revenir dans sa vie ? Sans doute Glucose aurait-il gagné à consulter les spécialistes des temps révolus : les archéologues. Ceux-ci lui auraient appris que lorsqu'on fouille un désert sur lequel autrefois existait une vie foisonnante, lorsqu'on creuse le sable en espérant en exhumer des vestiges, la plupart du temps on ne trouve que du sable. Ceci aurait évité à Glucose bien des désagréments. Nous y aurions cependant perdu la distraction de ce retour sur les années 1980.

Nominations :
Prix Polar 2010

Citation

... voyageur désormais vieillissant, perdu, souffreteux, égaré dans un mauvais trip, où la folie ludique des années perdues, des amis perdus, a viré à la sinistrose...

Rédacteur: Jean-Claude Lalumière lundi 04 janvier 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page