L'Affaire Dupont de Ligonnès : la secte et l'assassin

Si vous avez encore une conscience vous vous sentirez coupable car un jour vous avez été française.
Edward Dmytryk - Pris au piège
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

G.A.V.
Nous sommes dans un commissariat français. La nuit arrive. Il y a eu dans la cité voisine deux coups de f...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 25 octobre

Contenu

Essai - Policier

L'Affaire Dupont de Ligonnès : la secte et l'assassin

Religieux - Assassinat - Faits divers MAJ lundi 22 mars 2021

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 7,95 €

Guy Hugnet
Paris : Archipoche, mars 2021
350 p. ; illustrations en noir & blanc ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-37735-939-4
Coll. "Archipoche"

Crise de foi

Encore un ouvrage sur XDDL !? L'Archipel a décidé de rééditer, dans une nouvelle édition augmentée chez Archipoche, le travail du journaliste Guy Hugnet sorti dans sa première version en 2018. Même s'il raconte les mêmes faits, l'auteur s'appuie moins sur l'horrible chronologie du succès de l'enquête des journalistes de Society et sa sortie en livre chez Marabout/So Lonely. Guy Hugnet, lui, axe son travail sur le "labyrinthe mental" du meurtrier. En cela, il se montre très pertinent en faisant la comparaison avec John Lust, un Américain qui planifia de la même façon l'assassinat de ses trois enfants, de sa femme et de sa mère avant de s'enfuir et d'être démasqué dix-huit ans plus tard. Lui aussi était homme d'argent et de dossiers (banque) et bercé par la foi (luthérien). Les deux parcours en parallèle offrent des pistes psychologiques intéressantes. Ici, Guy Hugnet va surtout s'intéresser au passé familial de XDDL, et particulièrement à celui avec sa mère qui a, forcément, agi sur le sien. Créatrice du Jardin (dont chaque membre est affublé d'un nom de fleur, le petit Xavier devenant ainsi Jacinthe) aussi appelé l'Église de Philadelphie "du nom d'une des sept Églises d'Asie Mineure auxquelles l'apôtre Jean s'adresse dans le livre de l'Apocalypse", Geneviève Dupont de Ligonnès (dite La Violette) met en place une petite communauté de philadelphes avec une autre famille puis d'autres "âmes fleurs" cueillies autour de Versailles, de Rennes et du Nord-Bretagne. Cette gourelle (féminin de gourou d'après l'auteur) instaure des règles, et surtout met en avant sa capacité à être la médium-messagère de Dieu pour asservir son groupe dans une terreur de l'Apocalypse menée par Satan. Elle écrit des opuscules qui se veulent nouvelles paroles d'évangile. Seule solution : parvenir à contrecarrer l'Antéchrist (venant donc avant le Christ) qui signera la fin des temps car "les hommes ignoreront Dieu et recevront l'ennemi du Christ". Impossible de résumer ici toute cette partie du livre qui nous ouvre les yeux sur la folie sectaire qui a nourri le jeune Xavier Dupont de Ligonnès lui faisant croire, jusqu'à l'âge de trente-cinq ans, qu'il est un Élu de Dieu puisque seuls les membres de l'Église de Philadelphie doivent être épargnés. Voilà l'enchaînement de concepts qui a conduit à cette nécessité d'enfanter un nouveau Christ par l'intermédiaire de la sœur de Xavier, Christine (CHRIST-in) (scène très Eyes Wide Shut dans l'enquête de Society). Citons un extrait du livre de Guy Hugnet : "Cet épisode signe l'entrée en scène de la Violette et de sa fille. Christine, rebaptisée pour l'occasion 'la Fleur de Pensée du Jardin de la Grâce infinie de l'Église de Philadelphie', qui va réaliser un exploit en gagnant la bataille de l'Amour. En un mot, la Fleur de Pensée, enceinte de Lucifer, réalise la fusion de Dieu Bon et du Dieu Déchu, celui du Mal, et restaure l'unité divine." Aussi, est-il certainement primordial de mettre en avant ce passé qui a laissé des traces dans la tête de notre assassin. Plus tard, alors qu'il dit "perdre la foi", il entre dans une folie théologique où il interroge et s'interroge d'une façon obsessionnelle sur des sites internet, sur cette foi et son inscription dans le TEMPS. Acharnement qui lui vaudra d'être mis à l'écart. De fait, au terme de cette "descente aux enfers" qui conduira à la solution du meurtre collectif, Guy Hugnet avance et argumente sa théorie de "l'homicide familial altruiste" précédant un suicide probable. Le livre se clôt sur des annexes reprenant des extraits de Message d'Amour et de Miséricorde Œuvre de Rédemption de Geneviève Dupont de Ligonnès (années 1970) diffusées sur internet ; des documents sur la secte ainsi que des extraits de messages de XDDL (sous les pseudos de chevy (diminutif de la Chevrolet ? XDDL était fou de roadtrips aux États-Unis) ou du diminutif LIGO sur le forum de Cité-catholique.org dont il s'est fait exclure, le dernier datant du vendredi 8 avril 2011, quelques jours après le massacre de sa famille (nuit du 3 au 4 avril), puis l'assassinat de son fils Thomas (nuit du 5 au 6), et jour de l'envoi du fameux et délirant message aux proches commençant par "Coucou tout le monde" et détaillant les précautions prises par le FBI pour exfiltrer la famille. Effrayant !

Citation

Les auteurs sacrés ont manifestement voulu donner les grandes lignes de l'ascendance de Jésus, pour marquer sa lignée avec celle de l'humanité et faire le lien avec l'Ancien Testament. S'ils se sont donné la peine de mentionner tous les noms, et de compter le nombre de générations, ce n'est pour en "oublier" certains !

Rédacteur: Michel Amelin lundi 22 mars 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page