Aliénés

Le danger, pensait Tommy, c'était tout ce qui est contraire à l'ordre établi – et non d'attendre dans un bistrot qu'un ami vienne vous abattre.
Anthony Bourdain - La Surprise du chef
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Leur domaine
À Os, en Norvège, Roy gère l'unique station service de cette petite ville désertée qui ne vit plus qu...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 28 novembre

Contenu

Roman - Policier

Aliénés

Fantastique - Anticipation - Whodunit MAJ mardi 23 novembre 2021

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Fabrice Papillon
Paris : Plon, octobre 2021
504 p. ; illustrations en noir & blanc ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-259-30600-3

Espace meurtrier

Mai 2022. L'ISS, la station spatiale internationale flotte tranquillement dans l'orbite terrestre... jusqu'à l'événement impensable : dans le biolaboratoire Columbus de la station, le spationaute Bob Jenkins est retrouvé horriblement assassiné, les tripes à l'air, le visage défiguré par la souffrance. Le premier assassinat commis dans l'espace de l'Histoire et un véritable meurtre en chambre close, puisque par définition, personne n'a pu entrer ou sortir de la station... Loin de là, à Lyon, le cadavre massacré d'un homme est trouvé dans une bizarrerie architecturale souterraine qu'on appelle les arêtes de poisson. Une construction à la forme évidente vu son appellation, mais qui semble impossible : si on sait qu'elle remonte à l'Antiquité, nul n'a pu déterminer comment on a pu construire un tel réseau avec les techniques de l'époque, ni même à quoi il pouvait bien servir ! Bien sûr, les théories les plus délirantes ont circulé. L'inspectrice mal embouchée Louise Vernay est mise sur l'affaire et découvre que le défunt s'appelait Tony Jermal, un biologiste américain. Comment a-t-il pu descendre dans ce lieu fermé au public pour se faire assassiner ? Pire, ce meurtre présente d'étranges ressemblances avec celui de l'ISS ! Et si l'assassin n'était pas un être humain, plutôt... quelque chose de caché à l'intérieur des victimes ? Entre théories extraterrestres et recherche internationale, la vérité sera plus stupéfiante encore.

Les inspectrices mal lunées auraient-elles remplacé les DAP (Détective À Problèmes, selon la terminologie du regretté Michel Lebrun) des années 1980 ? De nombreux romans actuels utilisent ce qui est en passé de devenir un nouvel archétype. Mais ce roman de Fabrice Papillon revient surtout aux bases même du roman populaire (au sens noble du terme, faut-il le préciser) en présentant un de ces mystères apparemment irrésolubles qui font saliver les amateurs (dont nous sommes !). Et ça à travers une intrigue dense, ambitieuse, qui ménage également quelques scènes d'action digne des meilleurs blockbusters, mené à un rythme effréné : il n'y a pas l'ombre d'une longueur dans ces cinq cents pages bien tassées. Le tout n'est pas forcément très crédible (mais cela fait partie du plaisir que ce sens de l'hénaurme), et on regrette l'impasse sur quelques développements comme les réactions des membres de l'ISS face à la possibilité d'un assassin parmi eux, mais le bilan est plus que positif. On espère avoir bientôt la suite, comme l'annonce un épilogue particulièrement alléchant !...

Citation

Les coïncidences sont rares, dans la vraie vie. Elle avait appris à flairer les pistes, les corrélations, les passerelles impalpables ; autant de fils ténus qui nouaient les faits pour mettre au jour la vérité.

Rédacteur: Thomas Bauduret mardi 23 novembre 2021
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page