Fausse note

Pour devenir un détective digne de ce nom, il va falloir revoir ta stratégie.
Michel Leydier - Cluedo : Monsieur Moutarde
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 02 décembre

Contenu

Roman - Policier

Fausse note

Énigme - Musique MAJ mardi 25 novembre 2008

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

À partir de 10 ans

Prix: 8,5 €

Yves Hughes
Raphaël Gauthey (illustrateur de couverture)
Paris : Grasset, janvier 2008
180 p. ; 18 x 13 cm
ISBN 978-2-246-73531-1
Coll. "Lampe de poche", 112
Yann Gray

Ce qu'il faut savoir sur la série

Yann Gray, inspecteur de police à Paris, partage sa vie entre son travail, Robin et sa mère qui habitent au-dessous de chez lui, et Mamounette, grand-mère de Robin, aux lubies originales et obsessionnelles. Il mène ses enquêtes en dialoguant avec les suspects jusqu'à trouver le véritable coupable.

Chronique

Imaginez un appartement où quatre musiciens répètent le quatuor numéro 3 de Beethoven. La musique s'élève, harmonieuse, quand soudain éclate une fausse note, et un violoniste s'écroule, mort. Ce n'est pas un accident puisqu'on retrouve du cyanure dans l'estomac de la victime, personnage charismatique aux idées politiques loin de faire l'unanimité... Pourtant les soupçons tournent rapidement autour des trois musiciens. Dans cet épisode, Yann Gray qui aime les rituels et la bonne cuisine, partage avec Robin, le fils de sa belle voisine, la peur du dentiste. Mamounette, la grand-mère du petit, cherche dans la littérature policière la solution de l'énigme. Mais est-ce là que réside la clé de toute cette affaire ? L'enquête est menée avec délicatesse et permet un moment de lecture agréable. Nous sommes pris par le désir de connaître le fin mot de l'histoire, l'accord final...


On en parle : Serie inconnue n°

Citation

L'assassin qui emploie le poison ne touche pas. Son acte se passe quasiment sans lui.

Rédacteur: Valérie Sebag jeudi 25 septembre 2008
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page