Le Meurtre des nuages

Un meurtrier qui prend le risque d'attirer sa victime dans un haut lieu touristique pour lui réclamer son compte et qui s'amuse à laisser derrière lui une devinette en alexandrins, ça sent mauvais.
Éric Fouassier - Morts thématiques
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 19 mai

Contenu

Roman - Noir

Le Meurtre des nuages

Psychologique - Social MAJ mardi 02 février 2010

Note accordée au livre: 2 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9,5 €

Lil Esuria
Puyloubier : Les Netscripteurs, novembre 2009
142 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-9529994-1-0
Coll. "Roman noir"

La vie rêvée des démons ordinaires

Max est un jeune lycéen, dont le père est absent et la mère dépassée, qui ne réussit pas à l'école. Il est amoureux d'une jeune fille de sa classe mais il ne sait comment lui dire. Peut-être boit-il aussi un peu trop. En tout cas, sa vie est un désastre, il est oisif, et son destin est flou et incertain. Jusqu'au jour, où il se met à écrire. Il rêve d'une relation amoureuse avec sa professeur d'histoire-géographie et il développe cette passion.
Quelques jours plus tard (à moins qu'il ne le rêve) la prof se jette dans ses bras et son lit, et ils entament une fougueuse passion. Mais cela ne le conduit qu'à une ruine de plusalors Max décide d'écrire sa vie de rock star...

Le texte oscille sans cesse, sans qu'il soit possible au lecteur de faire la part des choses, entre la réalité un peu triste du jeune homme et ses fantasmes. Mais peut-être ses fantasmes se réalisent-ils ? En tout cas ils sont décrits avec la même réalité que le reste. Tous les lecteurs qui ont connu une adolescence plongée dans les livres et les chimères se sentiront en harmonie avec ce personnage qui va jusqu'au bout de ses réflexions et de ses pensées les plus secrètes. Il n'y a pas d'intrigue policière mais une histoire noire, une plongée dans l'univers mental d'un adolescent restituée avec force et conviction, même si elle lorgne souvent du côté du sordide.
C'est un premier roman, et parfois, Lil Esuria se regarde un peu écrire, cisèle un peu trop ses phrases ou ses pensées pour l'adolescent paumé, grandi trop vite qu'il est, mais il serait idiot de se focaliser sur ce défaut pour lire avec intérêt une auteur qui lorsqu'elle aura muri devrait encore nous raconter des choses intéressantes et captivantes, car elle sait manier une intrigue et, surtout, embarquer son lecteur avec lui.

Citation

Elle me regardait avec panique et voulut crier, mais l'épaisse fumée entra dans sa bouche, l'enroula tout entière , et le mur se referma sur son corps.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 21 janvier 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page