Exécutions

Les gens se fichent de la vérité. Ils se préoccupent de l'avenir.
Dennis Gansel - Le Quatrième pouvoir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 17 août

Contenu

DVD - Noir

Exécutions

Social - Corruption - Chantage MAJ lundi 21 mars 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 22,99 €

Romolo Guerrieri
Un detective - 1969
Alignan-du-Vent : Artus, mars 2022
1 combo Blu-ray-DVD Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm
Coll. "Polar"

Un flic au-dessus de tout soupçon

Sous la direction de Romolo Guerrieri (Le Temps des vautours), la star Franco Nero (Django) est le commissaire corruptible à l'immigration Stefano Belli pour un pur giallo aux ramifications complexes et jouissives. Engagé par l'avocat pénaliste Fontana (Adolfo Celi), histoire d'arrondir ses fins de mois, il doit faire annuler le visa de la maîtresse de son fils et enquêter sur l'éditeur de disques Romanis : Vera, la femme de l'avocat (Florinda Bolkan), s'apprête en effet à investir une somme coquette dans son entreprise. Mais ce jour-là, à onze heures, dans un appartement de la Via Veneto, c'est un Romanis en robe de chambre qui est abattu d'une balle en plein front ; et la seconde affaire de Stefano Belli devient plus complexe qu'elle ne l'était. Surtout, les deux affaires ont (au moins) une femme en commun, la dénommée Emmanuelle (Susanna Martinkova), et elles ne vont donc pas tarder à se recouper. Des macchabées, des tiroirs éventrés, une photo d'une femme nue dont on ne voit pas la tête, de la drogue, des affaires de chantage, trois femmes fatales et Belli qui ne tarde pas à être la brebis galeuse du commissariat malgré son collègue Baldo (Renzo Palmer, qui a un petit côté Bruno Cremer). Il ne reste d'autre choix à Belli, qui est flic dans l'âme, que de détricoter cette histoire à coups de torgnoles, d'abnégation et de manipulation des protagonistes. L'intrigue matinée de jazz et de psychédélique (on pense au Privé d'Altman au début avant de bifurquer vers Mickey Spillane) est digne d'un film hard boiled avec son enquêteur dur-à-cuire qui hésite entre goût de la corruption et recherche de la vérité. Franco Nero incarne le justicier sujet aux tentations dans un décor urbain qui n'a que peu à envier à celui d'un western. Le film nous confronte à une certaine déliquescence sociétale. S'il y a bien deux intrigues qui se recoupent, il y a également deux issues à cette enquête digne d'un roman de Ross Macdonald avec une bourgeoisie malade et criminelle, rongée de l'intérieur, et qui demande à un enquêteur de faire la sale besogne, c'est-à-dire le ménage, et qui finit par le regretter.

Exécutions (100 min.) réalisé par Romolo Guerrieri d'après le roman de de Ludovico Dentice Macchie di belletto (Des taches de peinture) avec : Franco Nero, Florinda Bolkan, Adolfo Celi, Delia Boccardo, Susanna Martinkova, Renzo Palmer...
Bonus. Présentation du film par Curd Ridel. Entretien avec Romolo Guerrieri. Diaporama d'affiches et de photos. Film-annonce original.

Citation

Je suis un avocat. Je suis pénaliste. Je peux vous assurer que je hais viscéralement le crime. Si mon fils était un meurtrier, je serais le premier à le dénoncer.

Rédacteur: Julien Védrenne lundi 21 mars 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page