La Cité en flammes

Le type a sans doute craqué sous le poids du remords, mais attention, on en voit qui reviennent vite de ce comportement. Il faudra qu'à la SR ils lui fassent rapidement confirmer ses aveux sur PV.
Jean-Alain Gence & Gérard Legrand - Vignes sanglantes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 12 août

Contenu

Roman - Noir

La Cité en flammes

Social - Mafia - Urbain MAJ lundi 25 juillet 2022

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Don Winslow
City on Fire - 2022
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Esch
Paris : HarperCollins France, mai 2022
392 p. ; illustrations en noir & blanc ; 21 x 14 cm
ISBN 979-10-339-0975-0
Coll. "HarperCollins Noir"

Mourir pour l'honneur

C'est l'été, et les deux familles sont réunies sur la plage. Trois générations unies par les liens du sang et ceux des affaires, et une paix durable pour le bien de tous. Le soleil, les coquillages, le bonheur. Mais aussi le désir. Celui de Liam pour la nouvelle conquête de Paulie, une beauté à se damner. Un geste inconsidéré va entraîner de tragiques répercussions, qui, dans la mesure où les Murphy et les Moretti sont les parrains de la pègre de Providence, mettront la ville à feu et à sang. Dans ce maelstrom, Danny Ryan, second couteau et gendre de John Murphy, va tenter de surnager et de sauver les siens tandis que le bateau coule.

Amour, honneur bafoué, sens du devoir, famille, pouvoir : c'est une histoire vieille comme le monde que nous raconte La Cité en flammes, pour laquelle Don Winslow s'inspire de l'une des plus anciennes épopées de l'humanité - L'Iliade d'Homère, qu'il transpose dans le milieu de la pègre italo-irlandaise du Rhode Island des années 1980, nouvelle Troie d'une guerre inévitable. Car dès que Pam sort des flots sur la plage en ce jour fatidique d'été, on sait qu'un destin implacable se met en place et que la plupart des protagonistes y laisseront leur peau, de vengeance en règlements de comptes. Aussi doué pour explorer les tourments de l'âme humaine que pour fouiller les recoins de la politique internationale, Don Winslow nous rend attachant tous ses personnages, des vieux mafieux fatigués n'aspirant qu'à transmettre, pour aller pécher les palourdes, un royaume en paix à leurs fils, avides de suivre leurs traces dans des magouilles traditionnelles (fraude sur les docks, racket, petits braquages...), mais également leurs épouses et petites amies, cause de désordre comme ferments de paix, leurs sœurs, leurs associés... au fil des pages de ce qui est annoncé comme le premier volet d'une trilogie. On suit le destin tragique qui s'attache à tous, à commencer par Danny, le fils d'un ancien parrain déchu, finalement accepté dans la nouvelle régnante par son mariage, qui essaie d'échapper à son monde, de mener une impossible vie honnête. Fresque familiale autant que grand roman criminel, La Cité en flammes est une franche réussite, une épopée moderne et intime qui n'a rien à envier aux mythes du passé, ses losers tragiques se substituant aisément aux héros d'Homère.

Citation

Pat est habité par une pulsion de mort. Il a ça dans le sang, cette histoire de martyrs. Les Irlandais marchent vers la mort comme si c'était une jolie femme.

Rédacteur: Jean-François Micard lundi 25 juillet 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page