La Prière du Maure

Innocenter la Justice est plus important qu'innocenter un innocent.
Franck Johannès - Le Couteau jaune : l'affaire Dany Leprince
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 21 septembre

Contenu

Roman - Noir

La Prière du Maure

Politique - Géopolitique - Corruption MAJ lundi 05 avril 2010

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 15 €

Adlène Meddi
Paris : Jigal, février 2010
176 p. ; 19 x 12 cm
ISBN 978-2-914704-64-9
Coll. "Polar"

L'Apocalypse algéroise

Alger la Blanche. Tout en noir. Une ville broyée. Whisky et berlines blindées. Une ville pulvérisée. On y dort d'un œil, en gilet pare-balle. Alger, quand elle était un abattoir, les amis assassinés, les voitures piégées, la mort comptant jour après jour ses jetons, emportant tout un pays dans sa furie.
Un gosse a disparu. Un gosse ordinaire, sauf que… un quartier a été bouclé pour le récupérer. Les forces spéciales, rien moins. Et la police est écartée des investigations. Un gosse quelconque, un ado. Sauf que Zedma, chef d'un puissant groupe armé islamiste, est à sa recherche. Et qu'il demande à Djo, ancien de la crim', de l'aider. Djo a contracté une dette envers Zedma, et plus encore à sa conscience, à celle de son pays. Mais le poisson est très gros. Pas le gosse. On parle codé désormais. Car si un gosse a disparu, Structure, l'homme le plus puissant d'Algérie, le cherche. Et Structure est impitoyable. Responsable des négociations les plus occultes, assis à la table des puissants de ce monde, Russie, États-Unis… Djo déboule sans illusion dans ce marigot. Sauf que Zedma jouit de la protection de Structure. Sauf que Structure est lâché par ses pairs. Structure, le Directeur central du renseignement et de la sécurité, qui fit détruire en 1963 toutes les archives portant trace de son image. Et aujourd'hui : Alger-Ouest, lieu de résidence du Pouvoir, bouclée depuis la disparition du gamin, tandis que Structure se terre à Tamanrasset, en plein désert. Et que le pays se trouve du coup sur une faille. Avec les pères illégitimes de la Nation sur les dents. Et des répercussions internationales incalculables. États-Unis, Russie, Syrie, Israël. Le Grand Jeu, comme disent les géopoliticiens. Qu'est-ce qu'il a fait, ce gosse ?
Dans une écriture volontiers poétique, sinon apocalyptique, c'est tout le système du renseignement algérien qui est ici décrypté. Voire toute l'histoire politique de l'Algérie, depuis sa libération "militaire", sa normalisation sauvage par une bande au pouvoir dont les méthodes de gouvernement ont fait école dans le monde : ne dit-on pas "gouverner à l'algérienne", d'un gouvernement capable de prendre en otage sa population pour assurer sa survie ?
Un texte d'une audace immense, écrit par un journaliste – enfin un vrai journaliste d'investigation -, servi par une plume pertinente et courageuse. Un journaliste livrant une œuvre littéraire ambitieuse tant sur le plan du fond que de la forme, à tenter de relever de ses décombres son propre pays. Un événement. Un roman stupéfiant, d'une intensité inouïe.


On en parle : L'Indic n°6 |L'Indic n°9

Citation

L'aube revient en voiture blindée.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 18 mars 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page