Le Testament syriaque

Qui sait comment je m'appelle, dit l'inconnu. Sentenzia, Elliot Belt, Angel Eyes. Le nom n'a pas d'importance. Pour toi ce sera la brute.
Patrick Chatelier - Pas le bon, pas le truand
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 22 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Le Testament syriaque

Social - Ésotérique MAJ jeudi 29 avril 2010

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Barouk Salamé
Paris : Rivages, mars 2009
522 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-7436-1896-4
Coll. "Thriller"

On manque de livres d’une telle ampleur

Paul Mesure, journaliste freelance rame à cause de ses découverts récurrents et de son banquier intraitable. Il râle d'autant plus que, rentré d'Afrique, il est en possession d'un manuscrit ancien qui vaut peut-être une fortune. On passera sur la découverte du manuscrit (on n'est pas toujours fier de ce qu'on a pu faire) mais ce codex indéchiffrable (la langue utilisée confirmant l'ancienneté) devrait bien lui assurer une certaine tranquillité et lui éviter de faire les piges qu'il fait actuellement en attendant de savoir combien vaut son manuscrit… Ce que Paul ne sait pas – mais il ne va pas tarder à le savoir – c'est qu'avoir commencé à lancer des pistes d'expertise a attisé de nombreuses convoitises, et pas seulement de collectionneurs. En effet ce qui pourrait être un proto-Coran, serait beaucoup trop révolutionnaire aux yeux de certains. Les morts vont commencer à s'empiler et Mesure va se trouver embarqué dans une histoires aux ramifications mondiales.
Le Testament Syriaque est bien parti pour être LE livre de l'année 2009. La postface de ce superbe (mais les adjectifs vont vite manquer) roman commence par une citation de Raymond Chandler : "La forme du roman policier ou du mystère, en tant qu'art, a été si complètement explorée que le vrai problème est maintenant d'éviter d'écrire un roman policier, tout en semblant le faire." Et le moins qu'on puisse dire c'est que Barouk Salamé – dont nous ne savons rien – l'a suivie à la lettre avec un roman passionnant, redoutable et érudit (et le tout sans être pontifiant). L'homme vous embarque sur presque six cents pages (l'horreur quand à deux heures du matin on constate qu'on ne pourra pas le lire d'une traite) sur le traces du Coran et les analyses de multiples religions ; il sait construire des histoires (de multiples rebondissements qui vous entrainent à merveille) et parsème le tout de subtiles analyses… Chapeau bas !


On en parle : L'Indic n°9

Nominations :
Prix Nouvel Obs BibliObs du roman noir français 2010
Prix des Lecteurs Quais du Polar 2010
Prix Mystère de la Critique 2010

Citation

Je vois que vous avez ce dictionnaire sur votre bureau A Compendious Syriac Dictionary Fonded Upon the Thesaurus Syriacus of R. Payne Smith, Oxford University Press, 1903, reprinted in 1998. Ce n'est pas non plus un ouvrage ordinaire. Qui se soucie de l'existence du Syriaque aujourd'hui ?

Rédacteur: Christophe Dupuis mardi 23 mars 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page