L'Homme aux rubans noirs

Ellroy est un casse-couilles. Je l'ai connu sur mon déclin, les derniers mois de ma vie [...] Il m'a tout piqué pour camper un personnage de son roman surmédiatisé LA Confidential. Le bouquin et la superproduction qu'on en a tirée ne cassaient pas des briques.
James Ellroy - Extorsion
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 novembre

Contenu

Nouvelle - Policier

L'Homme aux rubans noirs

Historique - Énigme MAJ jeudi 01 avril 2010

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Jean d'Aillon
Paris : Jean-Claude Lattès, février 2010
598 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-7096-2934-8

Cinq nouvelles enquêtes de Louis Fronsac

Ce volume se compose du récit de cinq enquêtes menées par Louis Fronsac, entre 1644 et 1647, pendant la Régence d'Anne d'Autriche. Louis a quitté sa charge de notaire et vit avec sa femme sur sa seigneurie de Mercy. Il est chevalier de Saint Louis et attend d'être officiellement établi marquis de Vivonne. Il est sollicité, pendant un séjour à Paris, par Paul de Gondi - le futur cardinal de Retz. Ils se sont connus au collège de Clermont où ils étaient pensionnaires. Bien qu'il se dise mécréant, il est devenu Coadjuteur de Paris. On lui a volé une lettre de Vincent de Paul. Si son contenu était dévoilé, une grande partie de la cour serait mise en cause. Quelques semaines plus tard, Louis est revenu pour assister aux fêtes populaires organisées par la basoche du Châtelet. Son père l'informe que deux moines du couvent de l'Annonciade cherchent à le voir. Au cours de l'entretien, ils demandent que le chevalier retrouve un livre volé. Ils connaissent le larron, un homme qui serait Nicolas Flamel... décédé depuis deux siècles !
L'enquête suivante est voulue par Mathieu Molé, le premier président du parlement de Paris qui attend un miracle de Louis. Sa plus jeune fille, dans un couvent, a accouché secrètement. Elle se meurt de chagrin et de sévices. Il faut retrouver l'enfantelet... vendu au port Saint-Landry, par les religieuses. C'est la maîtresse du contrôleur général des finances qui sollicite Louis. Elle veut comprendre pourquoi son amant a été roué de coups, alors qu'il n'a pas été attaqué, en se rendant chez Mme de Versins, une femme qui se pique de pratiquer avec succès des enchantements démoniaques. La confrérie de l'Index qui, auprès du Saint-Siège, condamne les ouvrages sulfureux et leurs auteurs, menace Cyrano de Bergerac pour le déposséder d'un manuscrit. Il est accusé du meurtre d'un comédien que l'auteur, par forfanterie, avait menacé de tuer. En compagnie de Gaston de Tilly, Louis va faire honneur à sa réputation : mettre son étonnant talent à résoudre des énigmes, en découvrir les mécanismes...
Avec cet opus, Jean d'Aillon nous convie à découvrir de nouvelles enquêtes mettant en scène différentes facettes de la société de l'époque avec des personnages, en devenir ou ayant déjà une dimension historique. Jean d'Aillon navigue avec une aisance remarquable dans le milieu du XVIIe siècle, période qu'il connaît presque dans le moindre détail. L'auteur la fait renaître avec verve et énergie. Chaque récit s'enrichit d'une foule d'informations sur le quotidien des individus, sur les événements, sur les personnages qui construisent la communauté. Il mène ses intrigues tambour battant, donnant à celles-ci la puissance d'un polar pour les recherches menées par son héros. Il entraîne son lecteur dans une découverte approfondie et érudite des grands événements politiques, sociaux qui secouent la France. Il sait, comme personne, faire partager le quotidien des populations. Il s'attache, et cela se ressent dans le ton du récit, à construire ses intrigues avec des éléments vérifiables sur ses décors et anecdotiques pour les personnages historiques qu'il met en scène. Son goût du détail véridique, son sens du récit, son éloquence font merveille pour dépeindre une société aux multiples visages. Si Louis de Fronsac est un personnage de fiction, il est entouré d'une galerie d'individus ayant existé... pour le meilleur ou pour le pire.
L'Homme aux rubans noirs permet de retrouver, avec un grand bonheur, un héros attachant dans des enquêtes à la fois riches en rebondissements, en informations précises sur les principaux acteurs qui ont fait l'Histoire de cette époque.

Nominations :
Prix Historia du roman policier historique 2010

Citation

Je ne sais pas ! murmura le vieil homme. On m'a dit que vous êtes capable de faire des miracles.

Rédacteur: Serge Perraud mardi 30 mars 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page