Le Camp des morts

J'ai donc bien mieux à faire que d'aller parader dans les rues comme un baudet pour fanfaronner à côté de notre faux-monnayeur de souverain et de son égorgeur de Nogaret, dont le seul mérite, je dois l'admettre, est d'avoir taloché le pape. Il n'y a rien de plus inepte qu'une cérémonie religieuse, la foi est une affaire personnelle, et sitôt qu'on est plus d'un à parler de Dieu, on se trompe, si bien que je crois que, comme moi, Notre-Seigneur Soi-même s'en tape jovialement les divins testicules.
Henri Lœvenbruck - L'Apothicaire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 27 septembre

Contenu

Roman - Noir

Le Camp des morts

Assassinat MAJ vendredi 23 avril 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23,5 €

Craig Johnson
Death Without Company - 2006
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sophie Aslanides
Paris : Gallmeister, mars 2010
314 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-35178-034-3
Coll. "Noire"

Actualités

  • 02/03 Édition: Parutions de la semaine - 2 mars
  • 31/01 Jeux: Craig Johnson: quatre fois plutôt qu'une
  • 19/01 Librairie: Craig Johnson derrière la Machine à lire
  • 07/01 Auteur: Craig Johnson séjourne à Bordeaux (33)
  • 15/11 Prix littéraire: Trophées 813
  • 07/09 Auteur: Craig Johnson en tournée hexagonale
  • 03/07 Site Internet: Entre deux noirs, l'été se prépare
  • 02/06 Radio: Avant-goût estival sur les Ondes noires
  • 12/05 Auteur: Rencontrer Craig Johnson en mai...
  • 09/04 Édition: Parutions de la semaine - 9 avril
    En dehors des très nombreuses parutions SAS & Co de Gérard de Villiers aux éditions Succès du livre et la réédition du Lessiveur, de Franz-Olivier Giesbert, les sorties marquantes de la semaine sont sans aucun doute celles du dernier roman de Craig Johnson chez Gallmeister, Le Camp des morts, et de Turpitudes, d'Olivier Boquet, qui est lauréat de Thrillermania. Petite mention spéciale pour Meurtres au Bhoutan, de Bernard Grandjean, dans la splendide et bollywoodo-kitchissime collection "Mystère et boule d'opium" des éditions Kailash. Le reste est cependant à découvrir :

    Grand format
    Entre les morts, de Jeff Abbott (Le Cherche Midi)
    Paraître à mort, de Philippe Bouin (Archipel)
    Les Héritiers du mal, de Chelsea Cain (Fleuve noir)
    Quand se lève le jour, de Mary Jane Behrends Clark (Archipel)
    Le Tueur, de Martina Cole (Fayard)
    Les Jeux sont faits, de Jodi Compton (éditions des 2 terres)
    Lazarus, d'Emmanuel Dadoun (Sarbacane)
    Le Mensonge, de Hallie Hephron (Payot, "Suspense")
    Le Syndrome Nerval, de Caroline Gutmann (Lattès)
    La Maison où je suis mort autrefois, de Keigo Higashino (Actes sud, "Actes noirs")
    Le Camp des morts, de Craig Johnson (Gallmeister, "Noire")
    Rupture, de Simon Lelic (Le Masque)
    Debrà Libanos, Luciano Marrocu (La Fosse aux ours)
    Un si doux parfum, de Karl Olsberg (Jacqueline Chambon)
    Salty, de Mark Haskell (Rivages, "Thriller")
    Le Manuscrit de Cambridge, de Rebecca Stott (Lattès)
    Daemon, de Daniel Suarez (Fleuve noir, "Thriller")
    Le Piège de Bangkok, de Gérard de Villiers (Succès du livre, "Confort")
    Pirates !, de Gérard de Villiers (Succès du livre, "Confort")
    Le Printemps de Tbilissi, de Gérard de Villiers (Succès du livre, "Confort")
    SAS à Istanbul, de Gérard de Villiers (Succès du livre, "Confort")
    SAS contre CIA, de Gérard de Villiers (Succès du livre, "Confort")

    Poche
    Meurtres au potager du roy, de Michèle Barrière (LGF, "Policier")
    Turpitudes, d'Olivier Bocquet (Pocket, "Thriller")
    La Gaga des traboules, de Philippe Bouin (Archipoche, "Archipoche")
    Le Meurtre de Suzy Pommier, d'Emmanuel Bove (Manucius, "Le Policier")
    L'Étreinte du mal, de Chelsea Cain (Pocket, "Thriller")
    Esprits criminels. 1, Aux ordres de l'ombre, de Max Allan Collins (Le Toucan)
    Sonate de l'assassin, de Jean-Baptiste Destremau (J'ai lu, "policier")
    Les 2.001 Nuits, de Rolo Diez (Rivages, "Noir")
    Le Dernier assassin, de Barry Eisler (Pocket, "Thriller")
    Mémoire piégée, de Nicci French (Pocket, "Thriller")
    In nomine, d'Éric Giacometti & Jacques Ravenne (Pocket, "Thriller")
    Le Lessiveur, de Franz-Olivier Giesbert (J'ai lu, "Policier")
    Meurtre au Bhoutan, de Bernard Grandjean (Kailash, "Mystère et boule d'opium")
    Le Contrat, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    Rackets, de Thomas Kelly (Rivages, "Noir")
    Droit de véto, de Léo Lapointe (Ravet-Anceau, "Polar en Nord")
    La Mauvais heure, de Denise Mina (J'ai lu, "Policier")
    Prière d'assassiner, de Don Pendleton (Vauvenargues, "L'Exécuteur")
    Quand ces dames tuent, de Lorenzo Carcaterra, Michael Connelly, John Connolly... (Archipoche, "Archipoche")
    Maigret et le fantôme, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Julia, morte deux fois, d'Emmanuel Sys (Ravet-Anceau, "Polar en Nord")
    Mémoire trouble, de Lisa Unger (Pocket, "Thriller")
    Liens : Turpitudes |Michèle Barrière |Olivier Bocquet |Philippe Bouin |Nicci French |Craig Johnson |Michael Connelly |John Connolly |John Grisham

Western enneigé

Lorsque Mari Baroja meurt dans la chambre de son hospice, personne ne semble vouloir s'en émouvoir. Il faut dire qu'elle était âgée et que son décès a tout de l'arrêt cardiaque classique. Pourtant Walt Longmire, le shérif de Durant, dans le Wisconsin, a bien envie de creuser l'affaire. Inutile de dire que son intuition est la bonne. Mais son enquête va le mener cinquante ans en arrière. On replonge dans la vie de la victime, on traque ses origines, sa famille basque, ses liens avec la France, les Indiens, ses enfants... et son mari qui la battait. La complexité de l'affaire est confirmée quand Walt se rend compte que le shérif Lucian Connally, son mentor, a bien connu Mari avec qui il a même été marié... quelques heures, il y a cinquante ans.
Walt creuse. Il creuse comme un biographe, scrutant les photos, détaillant les regards, les attitudes, questionnant, fouillant et déterrant ce que tout le monde pensait être bien enfoui, ces petits secrets qui prennent leur temps pour mûrir avant de venir exploser avec leur lot de cadavres. Et un meurtrier qui court dans la neige, laissant des traces de pas plus grandes encore que celles du shérif.

Craig Johnson livre ici le second volet des aventures de Walt Longmire. Il y décrit les paysages enneigés où les voitures de patrouilles viennent s'enliser ou s'encastrer dans les talus. Il décrit avec humour, humanité et chaleur cet univers où les femmes et les Indiens tiennent un rôle central. Il faut dire que Johnson soigne particulièrement ses personnages, comme Henry Standing Bear, barman et acolyte officieux, Vic, collègue officielle au verbe haut qui résonne dans les talkies-walkies, ou Sancho, jeune mexicain qui vient d'intégrer l'équipe et a la bonne idée de parler basque. Au final, une belle bande de cow-boys et d'Indiens qui nous entraînent dans une histoire où la chaleur des cœurs n'a d'égal que la froideur des corps.


On en parle : Carnet de la Noir'Rôde n°40

Récompenses :
Trophée 813 Michèle Witta du roman étranger 2010

Nominations :
Grand prix de la littérature policière - roman étranger 2010

Citation

L'endroit était bondé. Tout le monde se figea quand ils virent entrer un shérif armé, deux adjoints, un Indien et un ouvrier ; ils durent nous prendre pour les Village People.

Rédacteur: Gilles Marchand mardi 06 avril 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page