Docteur Frigo

Brian Hopwood, étalé sur le dos sur le sol crasseux de son bureau, la douleur lui labourant le flanc gauche là où il avait percuté l'angle aigu de sa table, le petit automatique bon à rien toujours serré dans son poing, leva les yeux au-delà de l'épaisse crinière rousse ondulée de Suzanne Gilbert, vers le dur à cuire qu'il s'était sottement imaginé pouvoir maîtriser. Et il se dit : Bon, je ne suis pas mort, c'est chouette.
Richard Stark - Demandez au perroquet
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 octobre

Contenu

Roman - Espionnage

Docteur Frigo

Économique - Politique - Corruption MAJ mardi 27 avril 2010

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 9,5 €

Eric Ambler
Doctor Frigo - 1974
Traduit de l'anglais par Éric Diacon
Paris : Rivages, mars 2010
414 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-7436-2076-9
Coll. "Noir", 771

L'espionnage à la française vu par un Anglais

Ernesto Castillo, dit le Dr Frigo, n'est pas n'importe quel exilé d'un pays d'Amérique latine dans une île des Antilles françaises. Douze ans auparavant, son père a été assassiné alors qu'il allait arriver au pouvoir. Il mène cependant une vie tranquille, juste bousculée par sa maîtresse, Elizabeth, descendante des Habsbourg en éternel instance de divorce. Jusqu'au jour où débarquent Villegas et l'oncle Paco, deux compagnons de lutte de son père. Ils s'installent dans la villa Les Muettes. Castillo se retrouve contraint et forcé par les services secrets français d'être le docteur de Villegas, celui qui est amené à devenir le Président d'une république qui repose sur des réserves de pétrole. Castillo découvre que Villegas va bientôt mourir d'une maladie incurable. Absolument pas maître des manœuvres géopolitiques qui se déroulent sous ses yeux, le Dr Frigo est très vite le cul entre plein de chaises. Il part pour son pays natal. Là, il est au cœur d'un conflit d'intérêt qui voit tous les partis s'arracher sa symbolique, et c'est un homme conscient d'être sans cesse manœuvré qui retournera vidé et brisé auprès de son Habsbourgeoise.
Eric Ambler s'est fait une spécialité des romans d'espionnage avant la Seconde Guerre mondiale. Son acuité, son sens profond du discernement, ont fait que soixante ans après ses écrits, on comprend mieux ce qui s'est tramé dans les années 1940. Avec Dr Frigo, c'est à une autre époque que s'attaque Eric Ambler. Nous nous retrouvons aux Antilles françaises dans les années 1960. Le brio est toujours au rendez-vous. On a changé de monde, et il est encore plus complexe qu'avant. Ses intrigues gagnent donc en complexité sans pour autant perdre en discernement. Cela en fait un livre plutôt inclassable, comme ceux de Graham Greene. Thriller, roman d'espionnage ? Les thèmes économiques et politiques intimement liés viennent s'y rajouter. Au milieu de tout ça un homme avec plein de défauts à la fois ordinaire et extraordinaire entouré de personnages picaresques. Une fresque qui n'est pas sans rappeler Le Port de l'angoisse (To Have and Have Not, 1944), film de Howard Hawks avec Humphrey Bogart, de par son ambiance. À lire et relire.

Citation

Ne vous inquiétez pas, docteur, il sera traité avec les mêmes précautions qu'un ministre, et peut-être avec plus de respect.

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 27 avril 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page