Noir comme neige

Le ciment orphelin ruisselle, écrasé sous l'averse. Il y a là un village entier qui pourrit, à demi-éventré.
Patrick K. Dewdney - Écume
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 15 novembre

Contenu

Roman - Policier

Noir comme neige

Énigme MAJ vendredi 30 décembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 6,95 €

Voir plus d'infos sur le site polarmag.fr (nouvelle fenêtre)

Peter Robinson
Past reason hated - 1991
Traduit de l'anglais par Jean Esch
Paris : LGF, février 2008
480 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-253-11887-9
Les Enquêtes de l'inspecteur Banks, 5

Ce qu'il faut savoir sur la série

Las de la vie londonienne, l'inspecteur Alan Banks a demandé sa mutation à Eastvale, dans le Yorkshire. Marié à Sandra, il est père de deux adolescents, Brian et Tracy. Très intuitif, il n'hésite pas à braver la procédure pour mener ses enquêtes. Grand amateur de whisky de qualité, il aime aussi la bière "du cru". Mélomane, il goûte autant le classique que le pop-rock de sa jeunesse. Sa situation familiale évolue au fil de la série (il va divorcer, ses enfants vont quitter le bercail - Tracy ira à l'université, Brian intégrera un groupe de rock - et lui connaîtra diverses liaisons épisodiques...) D'un roman à l'autre, il incline de plus en plus à s'abandonner aux souvenirs et à la nostalgie...
Côté professionnel, il gagnera le galon d'inspecteur-chef; à ses côtés, on suit quelques-uns de ses collègues, personnages récurrents qui eux aussi évoluent - par exemple le superintendant Gristhorpe, avec qui il entretient une certaine amitié, partira à la retraite...

Bris d'âmes

Noël approche - on est le 22 décembre. Pendant que le sergent Hatchley célèbre son mariage, un meurtre est signalé : Veronica Shildon vient de trouver le cadavre de sa compagne, Caroline Hartley, lardé de coups de couteau. La section criminelle du commissariat d'Eastvale se mobilise,  sans oublier ce qui déjà l'occupe : les costumes de la troupe de théâtre locale ont été vandalisés. Voilà deux affaires distinctes d'abord dont les liens apparaîtront au fil des investigations - une  structure bifide que l'on retrouvera souvent dans la série.
Plusieurs difficultés compliquent l'enquête : l'homosexualité de la victime, qui donne lieu à des réactions parfois brutales ; son passé obscur, dont elle n'avait rien voulu révéler à son amie ; enfin, Veronica Shildon est l'ex-épouse d'une célébrité, le compositeur Claude Ivers. Patiemment, Alan Banks glane des informations concernant Caroline - notamment auprès des membres de la troupe de théâtre locale dont elle faisait partie.
Confronté aux aspects les plus troubles, les plus difficiles à comprendre de l'âme humaine - parce que l'amour est en cause, l'amour étant entendu au sens large, depuis la tendresse jusqu'aux pires ambivalences incluant la haine, le désir forcené de possession et de domination à la fois physique et morale - Alan Banks s'abandonne à la nostalgie et médite longuement sur ses propres sentiments. Sordide et douloureuse, cette affaire l'est d'autant plus que, même résolue, elle laisse sur la route des êtres brisés qui auront beaucoup de mal à se reconstruire.

Citation

Elle s'interrompit et regarda par la vitre. Banks devinait l'intensité de ses sentiments dans la crispation de sa mâchoire, la façon dont les petits muscles sous les pommettes semblaient tendus.

Rédacteur: Isabelle Roche mardi 07 octobre 2008
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page