Le Témoignage du chat noir

Je n'avais jamais vu ma mère soûle mais, au train où elle calait son verre, on aurait bientôt droit à une première, comme quoi les mères sont humaines. Une journée plate.
Andrée A. Michaud - Bondrée
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 novembre

Contenu

Roman - Policier

Le Témoignage du chat noir

Arnaque MAJ vendredi 09 juillet 2010

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

À partir de 12 ans

Prix: 9 €

Paul Berna
Postface de Jacques Baudou
Eric Héliot (illustrateur de couverture)
Paris : Mango jeunesse, avril 2010
357 p. ; illustrations en noir & blanc ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-7404-2742-2
Coll. "Chambres noires", 8

Souvenirs d'enfance

La famille Thiriet vit en banlieue parisienne dans les années 1960. Ils ont quatre enfants et habitent un rez de jardin sombre, triste et exigu depuis cinq ans déjà. Le père, Georges, cherche désespérément à reloger toute sa famille, mais va de faux espoirs en déceptions. La famille en rirait presque si leur situation n'était pas si déprimante. Mais soudain, tandis qu'il est chez le coiffeur avec son plus jeune fils Bobby, un homme distingué s'apitoie à l'écoute de leurs soucis et lui propose un appartement dans une résidence tout à fait recommandable à Sceaux. Bobby et son père ont du mal à y croire, mais quand le bonhomme leur donne les clés en échange de dix mille francs pour la reprise de la moquette, les Thiriet s'imaginent tirés d'affaire. Georges accepte les conditions, mais la proposition est-elle bien honnête pour être vraie ? Heureusement, des camarades d'école de Bobby et ses frères, vigilants et sympathiques, interviendront en décidant de dévoiler l'histoire de leurs amis dans le journal scolaire. Ils devanceront l'intrigue et provoqueront à la fois un succès colossal du journal et un élan de solidarité envers les Thiriet.

Ce roman publié en 1963 et aujourd'hui réédité se lit avec intérêt, ses personnages sont attachants et il a un petit goût de passé qui pourra en charmer certains, d'autant que les problèmes de logements sont toujours contemporains. L'auteur, Paul Berna, a été un pionnier de la littérature pour la jeunesse, notamment policière. Le commissaire Sinet, qui mène l'enquête est un personnage récurrent dans plusieurs autres romans. La mise en abîme entre l'intrigue et les articles de journal sont piquants et donnent une étonnante leçon d'écriture et de journalisme.

Citation

Sinet était enchanté de jouer ce jeu profitable qui le mettait de plain-pied avec un enfant malicieux.

Rédacteur: Valérie Sebag jeudi 08 juillet 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page