Jéricho

Mademoiselle Taylor, lui répondis-je, le mot 'confidentiel' figure sur ma carte professionnelle. Si j'accepte cette enquête, c'est pour vous, et seulement pour vous, que je travaillerai.
Robert Crais - Meurtre à la sauce cajun
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 23 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Jéricho

Tueur en série - Terrorisme MAJ vendredi 06 août 2010

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Josef Ladik
Paris : First, juin 2010
416 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-7540-1707-7
Coll. "Thriller"

Tueur en série et crise internationale : du thriller à grand spectacle !

À Paris, un tueur en série sans scrupules massacre à tout va. Parallèlement, un groupe terroriste dit avoir pris le commandement du sous-marin Le Terrible et menace d'utiliser son arsenal nucléaire si ses demandes ne sont pas prises en compte. Or il semblerait que la clé du mystère réside dans le fameux Radeau de la Méduse de Géricault. Les Traqueurs, un groupe bien connu depuis Les Engagés, passent à l'assaut pour empêcher une guerre nucléaire...
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il s'en passe des choses dans cet énorme thriller politique de Joseph Ladik qui, dans son écriture, rappelle parfois l'œuvre de Jean-Hugues Oppel. Et le récit, mêlant tueur en série, complot international et secret détenu par un tableau (cette fois, on nous épargne les secrets du Vatican !) fonce, fonce, soutenu par une action constante au travers des désormais indispensables chapitres courts, avec des petites touches humoristiques bien venues. Un rythme peut-être un peu trop rapide, qui fait qu'à force de mêler les intrigues secondaires, on perd parfois un peu le fil du récit, comme si — paradoxe ! — le roman était un poil trop court : du coup, certaines révélations amenées de façon extrêmement factuelles perdent de leur impact. Le style plus qu'honorable en ces temps de nivellement par le bas, des scènes d'action bien menées et un soin évident de composer des personnages secondaires mémorables font le reste. Pas de doutes, si on cherche un roman-détente qui n'insulte pas l'intelligence du lecteur, on peut se plonger dans Jéricho

Citation

C'est au bout de la rue que tout allait se jouer. Tout. Non seulement leur histoire, mais aussi celle du Moyen-Orient et, en cascade, du monde entier. Tout cela tenait maintenant à une main, un couteau de boucher et un homme qui courait à tout rompre dans une rue arabe.

Rédacteur: Thomas Bauduret mercredi 04 août 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page