Prix littéraire du Goéland masqué 2011

La machine a conçu le plan de sa propre dissémination dans une nuée d'ordinateurs domestiques assujettis, d'où elle opère des trillions de connexions synaptiques à la seconde : Jane voudrait-elle savoir à quelle vitesse bat l'aile du colibri, elle le saurait dans l'instant. Et pas la vitesse moyenne d'un colibri type, mais la vitesse précise et horodatée du colibri serristrosis numéroté 147 012, voletant dans telle bande forestière résiduelle du Chaco. Antoine pouvait bien ruser depuis des mois, ses chances d'échapper durablement au Panoptikon étaient statistiquement nulles.
Thierry Berlanda - Cerro Rico
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 12 août

Contenu

Prix littéraire du Goéland masqué - 2011

MAJ 22 juin 2011
Îlot mortel à Trégastel

Note accordée au livre: 2 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 8 €
Bernard Enjolras
Mystérieuse affaire de style
Des chercheurs rêvent depuis des siècles de construire une machine à remonter le temps. Bernard Enjolras n'en a pas besoin. Même si ses personnages utilisent des gadgets modernes comme le téléphon...
Lire la suite

Historique du prix

Ce prix, qui vise à distinguer un premier roman policier écrit par un auteur breton ou résidant en Bretagne, ou bien dont le livre est édité par une maison bretonne, est doté de mille euros.
Il est décerné par un jury dont le président est Jean-François Coatmeur - qui était l'invité d'honneur du deuxième salon de Penmarc'h - et dont les seize membres, recrutés par cooptation, sont d'âges et d'horizons socioculturels variés. L'on note un effort marqué pour respecter une certaine parité hommes/femmes... Les jurés désignent l'un des leurs pour assumer la fonction de coordinateur chargé d'organiser les réunions, de rédiger les comptes rendus et de faire circuler les livres en lice.
Les jurés sélectionnent d'abord une dizaine de premiers romans pour en fin de compte n'en retenir que trois, d'où sortira LE lauréat qui vaudra le prix à son auteur. Le titre élu est généralement annoncé quelques semaines avant la remise officielle du prix, qui a lieu le jour de l'inauguration du salon du roman policier de Penmarc'h.

Sélection et palmarès 2011

Les trois romans sélectionnés sont les suivants :
- Confiance aveugle de Sandra Martineau
- Îlot mortel à Trégastel de Bernard Enjolras
- Fatal ressac d’Alain Jegou et Joëlle Quatresous
Le lauréat a été désigné dès la mi-mai par un jury composé de Gwen Balouin, Josette Blondel, Michel Le Foll, Yves Gelebart, Alexandra Coatmen, Stéphane Le Goff, Nathalie Kerros, Marcel Burel, Elisabeth Courtois, Anne Marie Quilivic, Marie-France Facq, Jean-Michel Perennec, Jean Carteron, Nathalie Houssais, Françoise Robin, Olivier Couffon.
C'est à Jean-Pierre Facq que revenait la mission de coordonner les délibérations des jurés.
Ces derniers ont accordé leurs suffrages à Ilot mortel à Trégastel, de Bernard Enjolras. L'heureux auteur a reçu son prix lors de la cérémonie officielle d'inauguration du salon, le samedi 11 juin.

Liste des ouvrages lauréats

Îlot mortel à Trégastel

Par Isabelle Roche

Pied de page