Prix Orange/Sauramps 2011

Le Poulpe parcourut la rubrique faits divers du journal sans trouver de sujet bien palpitant. À part une femme qui s'était jetée du haut d'une tour de la Défense. [...] Une cinquantaine de témoins l'avaient vu se défenestrer, certains l'avaient même aidée à sauter, d'autre saluée par les fenêtres sur son passage, puis à partir du cinquième étage, elle avait été perdue de vue, plus rien, aucune trace.
Serguei Dounovetz - Sarko et Vanzetti
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 23 février

Contenu

Prix Orange/Sauramps - 2011

MAJ 24 novembre 2012

Historique du prix

Créé en 2011, le Prix Orange/Sauramps, décerné par un jury de salariés de la compagnie Orange, fournisseur d'Internet, récompense un roman noir ou policier issu d'une liste proposée par le FIRN.

Sélection et palmarès 2011

C'est une sélection de qualité qui a été proposée au jury de salariés d'Orange pour cette première édition. Le FIRN a en effet choisi quatre romans noirs étonnants. Nul doute que les débats ont fait rage à l'heure d'élire LE roman, et de le montrer en place publique, le vendredi 24 juin à 16 h 30 en plein square de la Liberté, dans la ville de Frontignan. Une sélection cosmopolite représentée avec honneur par leurs auteurs, deux Français, un Israélien et un Hollandais tous invités du festival.

Sélection :
- Guerre sale (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes"), de Dominique Sylvain
- Trois jours à tuer (Au diable vauvert), de Louis Lahner
- Le Poète de Gaza (Actes sud, "Actes noirs"), de Yishaï Sarid
- Losers-nés (Le Seuil, "Policiers"), d'Elvin Post

Liste des ouvrages nommés

Guerre sale | Le Poète de Gaza | Losers-nés | Trois jours à tuer

Par Julien Védrenne

Pied de page