Prix Interpol'Art "Roman" 2012

Les ethnopsychiatres s'attachent à comprendre les mécanismes de pensée et le rapport au mal en fonction du contexte, du lieu et de la culture. Ainsi, un sujet né dans un pays en guerre aura un rapport à la violence différent de celui d'un gamin du XVIe arrondissement de Paris. Si le cas de Bibz avait été étudié, il aurait été considéré comme un enfant soldat. De ceux à qui on colle une Kalachnikov et qu'on envoie au front.
Olivier Norek - Territoires
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 06 décembre

Contenu

Prix Interpol'Art "Roman" - 2012

MAJ 03 octobre 2013
Hilarion : l'énigme des fontaines mortes

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24 €
Christophe Estrada
Un nouvel enquêteur s'illustre.
Le 1er octobre 1776, le chevalier Hilarion arrive à Aix-en-Provence précédé d'une solide réputation. Il vient de mettre fin, dans la région de Grasse, aux agissements des pénitents rouges, une con...
Lire la suite

Historique du prix

Depuis 2011, "la célèbre main du visuel Interpol'Art est aussi le symbole d'un prix littéraire". Neuf lecteurs passionnés et amateurs, qui n'ont strictement aucun lien avec l'une ou l'autre des nombreuses maisons d'édition publiant des romans policiers ont en charge la lourde responsabilité de départager six ouvrages pré-sélectionnés parmi des titres paru au plus tard le 31 mai de l'année précédente. La troisième semaine de septembre, les jurés se rencontrent et après des débats animés départagent les ouvrages en compétition. Le prix, associé à un trophée, est ensuite remis le samedi de la manifestation Interpol'Art lors de l'inauguration officielle de la manifestation dans la salle des Comtes de Champagne, propriété de la Maison Taittinger.

Prix Interpol'Art Roman
Prix Interpol'Art BD

Palmarès :
2015 : La Filière afghane, de Pierre Pouchairet (Jigal, "Polar")
2014 : La Mort s'habille en crinoline, de Jean-Christophe Duchon-Doris (Julliard)
2013 : Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc (Métailié, "Noir")
2012 : Hilarion, de Christophe Estrada (Actes Sud)

Sélection et palmarès 2012

Les jurés du Prix Interpol'Art ont privilégié un roman historique avec un protagoniste, enquêteur de son état, amené à revivre sous la plume de Christophe Estrada. La sélection, de haute tenue, faisait preuve de diversité et d'ouverture d'esprit puisqu'en son sein se trouvait un petit roman précieux de Brigitte Aubert dans la collection "Vendredi 13", des éditions La Branche, mais également de purs romans noirs, un premier roman et un roman de la confirmation après un Prix SNCF remporté par Philippe Georget, l'auteur, l'année précédente. Nous pouvons imaginer que les débats ont été passionnés à défaut d'être violents, et que le lauréat, nullement impressionné (on l'espère pour lui) par la grandeur de la Salle des Comtes de Champagne, a pu se délecter de quelques bulles rémoises le 13 octobre peu de temps après l'inauguration officielle d'Interpol'Art.

Sélection :
- Freaky Fridays, de Brigitte Aubert (La Branche, "Vendredi 13") ;
- Hilarion, de Christophe Estrada (Actes sud) ;
- Les Violents de l'automne, de Philippe Georget (Jigal, "Polar") ;
- Un escalier de sable, de Benjamin Legrand (Le Seuil, "Noir") ;
- Black Blocs, d'Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire") ;
- Arab jazz, de Karim Miské (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes").

Liste des ouvrages lauréats

Hilarion : l'énigme des fontaines mortes

Liste des ouvrages nommés

Les Violents de l'automne | Un escalier de sable | Black blocs | Arab jazz

Par Julien Védrenne

Pied de page