Prix marseillais du polar 2013

Qui aurait cru que l'électricité avait pris tant d'importance dans la capitale ? Certainement pas moi. Il avait suffi d'un conflit entre le syndicat des électriciens et le conseil municipal, au sujet d'un accord contesté par les ouvriers, pour que des quartiers entiers de Paris se retrouvent sans éclairage.
François Baranger - L'Effet domino
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 26 août

Contenu

Prix marseillais du polar - 2013

MAJ 14 octobre 2013
Un petit jouet mécanique

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17 €
Marie Neuser
Immersion imminente
Deuxième roman après le très remarqué Je tue les enfants français dans les jardins, ce nouvel opus de Marie Neuser risque de surprendre : pas de déluges de haine envers les (sales) jeunes en victimes ...
Lire la suite

Historique du prix

Créé en 2004 à l'initiative de l'association cours Julien et de L'écrit du suD, ce prix est décerné par un jury de lecteurs habitant Marseille ou ses proches environs, sélectionnés sur lettre de motivation envoyée à l'association. Les candidatures sont closes à la mi-mai de l'année courante. Les jurés auront l'été devant eux pour lire une vingtaine de romans, choisis parmi une première liste d'environ quarante ouvrages. Au début du mois de septembre, ils se réunissent, confrontent leurs impressions et établissent une sélection finale de six romans parmi lesquels sera désigné le lauréat. Les auteurs en lice pour le prix sont présents aux Terrasses du polar, le salon littéraire qui se tient durant le Festival du Plateau, au tout début de la Semaine Noire.
C'est à l'ouverture de la Semaine que se déroulent les ultimes délibérations, qui sont publiques. Chaque juré attribue une note de 1 à 10 à chacun des finalistes - note qui tient compte des trois critères suivants : originalité du sujet, qualité d'écriture et plaisir de lecture. Le président du jury additionne les notes. Et le prix revient au roman qui aura obtenu la note la plus élevée.
Grâce au soutien de la Mutuelle de France-Sud, le prix se concrétise par un chèque remis au lauréat lors de la proclamation du choix du jury.

Palmarès :
2014 : Un chouette petit blot (La Branche, "Suite noire"), de Laurence Biberfeld
2013 : Un petit jouet mécanique (L'Écailler), de Marie Neuser
2012 : Juste une ombre (Fleuve noir, "Thriller), de Karine Giébel
2011 : Les Ronds dans l'eau (Fleuve noir, "Thriller"), de Hervé Commère
2010 : Sad Sunday (Timée), de Gilles Vincent
2009 : Iouri (Actes sud, "Actes noirs"), de Pia Petersen
2008 : Harraga (L'atinoir), de Antonio Lozano
2007 : Sournois (L'Écailler), d'Alexandre Clément
2006 : Le Cuisinier de Talleyrand (Julliard), de Jean-Christophe Duchon-Doris
2005 : Terminus Elicius (La Vie du rail), de Karine Giébel
2004 : J'aime pas les types qui couchent avec maman (Le Masque), de Thierry Crifo

Sélection et palmarès 2013

Au jeu de l'excellence logorrhéique, le samedi 29 septembre 2013, sur les coups de 15 heures, les jurés du 10e Prix Marseillais du polar ont rendu leur verdict. Les dix prévenus, assistés de leurs dix avocats, réunis sous l'impulsion de Gilles Del Pappas, ont été particulièrement sensibles à la plaidoirie de Maître Ophélie Kirsch, à qui incombait la lourde tâche de défendre Marie Neuser, qui avait commis l'odieux roman Un petit jouet mécanique. Odieux, mais délicat, puisque second roman de l'auteur, autrement appelé dans le jargon non pas judiciaire mais littéraire "roman de la confirmation". L'on peut donc dire qu'après une première condamnation, et une récidive de l'auteur, le jugement est sans appel : Marie Neuser est une digne lauréate du 10e Prix Marseillais du polar !

Sélection 2013 :
- Rennes-le-Château, d'Éric Maneval (terre de brume, "Polars & grimoires") ;
Éric Maneval a été défendu par Maître Olivier Le Mailloux.
- Sous la ville rouge, de René Frégni (Gallimard, "Blanche") ;
René Frégni a été défendu par Maître Lucas Montagnier.
- La Somnambule de la villa aux loups, de Jean Contrucci (Jean-Claude Lattès, "Les Nouveaux mystères de Marseille") ;
Jean Contrucci a été défendu par Maître Christelle Santiango.
- Un léger bruit dans le moteur, de Jean-Luc Luciani (L'Écailler, "Le Petit écailler") ;
Jean-Luc Luciani a été défendu par Maître Sébastien Salles.
- Un petit jouet mécanique, de Marie Neuser (L'Écailler, "Noir & polar") ;
Marie Neuser a été défendu par Maître Ophélie Kirsch.
- Mais délivrez-nous du mal, de Maurice Gouiran (Jigal, "Polar") ;
Maurice Gouiran a été défendu par Maître Mélody-Angélique Desvaux.
- Au temps pour moi, de Serge Scotto (L'Écailler, "Pulp") ;
Serge Scotto a été défendu par Maître Stéphanie Spiteri.
- Consulting, de François Thomaeau (Au-delà du raisonnable) ;
François Thomazeau a été défendu par Maître Emmanuel Gili.
- Brasil, de Jean-Paul Delfino (Le Passage, "Littérature") ;
Jean-Paul Delfino a été défendu par Maître Emilie Lombard.
- Smog, de Jérôme Harlay (Belfond, "Littérature française") ;
Jérôme Harlay a été défendu par Maître Julien Cazeres.

Liste des ouvrages lauréats

Un petit jouet mécanique

Liste des ouvrages nommés

Rennes-le-Château : tome sang | La Somnambule de la Villa aux Loups | Un léger bruit dans le moteur | Au temps pour moi | Consulting

Par Julien Védrenne

Pied de page