Prix Mystère de la Critique 2015

Les gens comme nous attendent toujours les gens comme vous, non?
Roger Jon Ellory - Les Anonymes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Prix Mystère de la Critique - 2015

MAJ 09 avril 2015
Aux animaux la guerre

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,5 €
Nicolas Mathieu
Le monde comme il va
Il y a quelques années en arrière, les journalistes faisaient grand bruit avec plusieurs écrivains américains nés ou vivant à Missoula, et parlaient même de la création d'une "école littéraire", u...
Lire la suite

Historique du prix

C'est en 1972, que Georges Rieben et Luc Geslin fondent le Prix Mystère de la Critique. À l'époque, la revue Mystère Magazine périclite (elle s'éteindra en 1976 après trois cent quarante-trois numéros). Les éditions Opta, qui étaient à l'initiative de la version française du Ellery Queen Mystery Magazine, chargent quatre amis, amateurs et spécialistes du livre, de relancer la machine. Parmi eux, donc, Georges Rieben et Bernard Rapp. Dans les années 1970, les prix policiers n'étaient pas aussi nombreux que maintenant. Aussi se dégage cette idée presque originale de récompenser deux ouvrages, l'un français, l'autre étranger, selon un principe simple et démocratique : demander aux critiques spécialisés de dresser la liste des dix ouvrages qui les ont le plus marqué durant l'année écoulée. Les deux vainqueurs étant les ouvrages les plus cités. Aujourd'hui, Mystère Magazine n'est plus. L'abnégation de Georges Rieben fait que le Prix Mystère de la Critique subsiste.
Le Prix Mystère de la Critique récompense un ouvrage français.
Le Prix Mystère du Meilleur roman étranger récompense quant à lui... un roman étranger !
Palmarès du Prix Mystère du Meilleur roman étranger.

Palmarès :
2015 : Aux animaux la guerre (Actes Sud, "Actes noirs"), de Nicolas Mathieu
2014 : Première station avant l'abattoir (Le Seuil, "Policiers"), de Romain Slocombe
2013 : Le Dernier Lapon (Métailié, "Noir"), de Olivier Truc
2012 : Les Harmoniques (Gallimard, "Série noire"), de Marcus Malte
2011 : La Guerre des vanités (Gallimard, "Série noire"), de Marin Ledun
2010 : Les Cœurs déchiquetés (Rivages, "Thriller"), de Hervé Le Corre
2009 : Zulu (Gallimard, "Série noire"), de Caryl Férey
2008 : Cruelles natures (Rivages, "Thriller"), de Pascal Dessaint
2007 : Lorraine Connection (Rivages, "Thriller"), de Dominique Manotti
2006 : French Tabloïds (Rivages, "Thriller"), de Jean-Hugues Oppel
2005 : L'Homme aux lèvres de saphir (Rivages, "Noir"), de Hervé Le Corre
2004 : L'Homme ensorcelé (Gallimard, "Série noire"), de Michèle Rozenfarb
2003 : Bois brûlé (Rivages, "Noir"), de Claude Amoz
2002 : Nos fantastiques années fric (Rivages, "Thriller"), de Dominique Manotti
2001 : La Promesse de Melchior (Calmann-Lévy, "Crime"), d'Alain Demouzon
2000 : L'Homme à l'envers (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes"), de Fred Vargas
1999 : Moloch (Gallimard, "Série noire"), de Thierry Jonquet
1998 : Dernière station avant autoroute (Rivages, "Thriller"), de Hugues Pagan
1997 : Bouche d'Ombre (Rivages, "Noir"), de Pascal Dessaint
1996 : Debout les morts (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes"), de Fred Vargas
1995 : Brocéliande-sur-Marne (Rivages, "Noir"), de Jean-Hugues Oppel
1994 : Les Orpailleurs (Gallimard, "Série noire"), de Thierry Jonquet
1993 : La Belle de Fontenay (Gallimard, "Série noire"), de Jean-Bernard Pouy
1992 : La Commedia des ratés (Gallimard, "Série noire"), de Tonino Benacquista
1991 : Une mort dans le Djebel (Gallimard, "Série noire"), de Jacques Syreigeol
1990 : Un violon pour Mozart (Gallimard, "Série noire"), de Joseph Bialot
1989 : Fenêtre sur femmes (Albin Michel, "Spécial police"), de Patrick Raynal
1988 : La Fée Carabine (Gallimard, "Série noire"), de Daniel Pennac
1987 : Play-back (Instant, "L'Instant noir"), de Didier Daeninckx
1986 : Au balcon d'Hiroshima (Gallimard, "Série noire"), de Jean Amila
1985 : La Maison assassinée (Denoël), de Pierre Magnan
1984 : -55 de fièvre (Gallimard, "Série noire"), de Tito Topin
1983 : Élémentaire mon cher Holmes (Denoël, "Sueurs froides"), de Albert Davidson (alias René Réouven)
1982 : Attention les fauves (Fleuve noir, "Crime"), de Brice Pelman
1981 : La Bavure (Denoël, "Sueurs froides"), de Jean-François Coatmeur
1980 : Bloody Mary (Mazarine), de Jean Vautrin
1979 : Mes crimes imparfaits (Flammarion), d'Alain Demouzon
1978 : L'Inspecteur de la mer (Jean-Claude Lattès), de Michel Grisolia
1977 : L'Otage est sans pitié (Gallimard, "Série noire"), d'A.D.G.
1976 : La Place du mort (Denoël, "Série noire"), de Louis C. Thomas et Enfantasme (Fleuve noir), de Georges-Jean Arnaud
1975 : Adieu poulet (Gallimard, "Série noire"), de Raf Vallet
1974 : Le Secret d'Eunerville (Librairie des Champs-Élysées, "Les Maitres du roman policier"), de Pierre Boileau-Thomas Narcejac
1973 : Nocturne pour un assassin (Librairie des Champs-Élysées, "Les Maitres du roman policier"), de Fred Kassak
1972 : Hotu soit qui mal y pense (Gallimard, "Série noire"), d'Albert Simonin

Sélection et palmarès 2015

Il faudrait vérifier dans les annales du Prix Mystère, mais que le prix récompense un premier roman doit être chose rare. Mercredi 4 mars, à la BiLiPo, comme le veut maintenant la coutume, le président George Riében a en effet dévoilé les deux lauréats d'un prix autant emblématique que bucéphale. Dans la catégorie "Roman francophone", le très remarqué Aux animaux la guerre de Nicolas Mathieu a enlevé la palme. Sa "victoire" cache quelque peu l'émergence (la réémergence devrais-je dire) des romans français à la "Série Noire" gallimardienne, puisque deux des six premiers sont issus de la prestigieuse collection. Mais gloire à Nicolas Mathieu. Son roman publié chez Actes Sud a suscité cette année nombre de commentaires positifs. Son succès n'en est que plus mérité.

Prix Mystère du Meilleur roman francophone 2015 :
1. Aux animaux la guerre, de Nicolas Mathieu (Actes Sud, "Actes noirs") ;
2. L'Ange gardien, de Jérôme Leroy (Gallimard, "Série Noire") ;
3. La Faux soyeuse, d'Éric Maravélias (Gallimard, "Série Noire") ;
4. La Chute de Monsieur Fernand, de Louis Sanders (Le Seuil, "Policiers") ;
5 ex æquo. Personne n'en saura rien, de Sylvie Granotier (Albin Michel, "Spécial suspense") ;
ex æquo. L'Hexamètre de Quintilien, d'Élisa Vix (Le Rouergue, "Rouergue noir").

Liste des ouvrages lauréats

Aux animaux la guerre

Liste des ouvrages nommés

La Faux soyeuse | L'Hexamètre de Quintilien

Par Julien Védrenne

Pied de page