Prix Joseph Kessel-SCAM 2015

J'avais douze ans, et j'étais déjà déglinguée comme une auto qui perd les bouts. On meurt avec ceux qui meurent. Et il en faut du temps, pour ressusciter.
Grazia Verasani - Quo vadis, Baby ?
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 31 octobre

Contenu

Prix Joseph Kessel-SCAM - 2015

MAJ 18 juin 2015
Tristesse de la terre : une histoire de Buffalo Bill Cody

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €
Éric Vuillard
L'art du spectacle
Dans une vision toute cinématographique, Éric Vuillard nous propose la dernière partie de la vie de Buffalo Bill Cody, fantasmée et édulcorée, en un texte plaisant qui ouvre quelques pistes sur l'...
Lire la suite

Historique du prix

La SCAM crée en 1991 à l'instigation de Michèle Kahn le Grand Prix du livre SCAM dans le cadre de son action culturelle et des grands prix qu'elle décerne. Ce prix récompense l'auteur d'un ouvrage de langue française de "haute qualité littéraire" (voyage, biographie, récit ou essai), et depuis 1997, un ouvrage qui doit être dans la veine de Joseph Kessel*. Bien souvent, l'Académicien a été aux frontières des genres noirs, sociaux et policiers, aussi est-il logique chaque année de retrouver dans la sélection, voire l'ouvrage primé, des thèmes très k-librés. Pour participer, il suffit de répondre à un appel à textes, et d'envoyer à la SCAM avant la fin du premier trimestre de l'année civile deux exemplaires d'un ouvrage édité à compte d'éditeur. La dotation, en perpétuelle évolution, était de 4500 € en 2013 puis de 5000 € en 2015. Si de grands auteurs ont été récompensés, d'autres très grands font ou ont fait partie du jury à l'instar de Patrick Rambaud, Érik Orsenna et Tahard Ben Jelloun.

Les Prix de la SCAM

* Joseph Kessel (1898-1979) est un aventurier, journaliste et romancier français d'origine lituanienne mais né en Argentine. On retiendra qu'il a travaillé à Paris-Soir sous les ordres de Pierre Lazareff, qu'il a été correspondant de guerre pendant la guerre d'Espagne puis pendant la Drôle de guerre avant de rejoindre la résistance, de partir à Londres, et d'écrire avec - entre autre - Maurice Druon "Le Chant des partisans". Après la Seconde Guerre mondiale, grand reporter, il voyage en Afrique et en Asie, et écrit de grands romans d'aventure comme Le Lion (1958) et Les Cavaliers (1967) avant d'entrer à l'Académie Française.

Palmarès :
2015 : Tristesse de la terre : une histoire de Buffalo Bill Cody, d'Éric Vuillard (Actes Sud)
2014 : Les Évaporés, de Thomas B. Reverdy (Flammarion)
2013 : L'Hiver des hommes, de Lionel Duroy (Juillard)
2012 : L'Élimination, de Rithy Panh & Christophe Bataille (Grasset)
2011 : Œuvre des mers, de Eugène Nicole (L'Olivier)
2010 : Le Quai de Ouistreham, de Florence Aubenas (L'Olivier)
2009 : L'Avenir de l'eau, d'Érik Orsenna (Fayard)
2008 : Mon traître, de Sorj Chalandon (Grasset)
2007 : Pampa, de Pierre Kalfon (Le Seuil)
2006 : Le Sang de la Chine, de Pierre Haski (Grasset)
2005 : Médecins sans frontières, la biographie, d'Anne Vallaeys (Fayard)
2004 : Une saison de machettes, de Jean Hatzfeld (Le Seuil)
2003 : Koba, d'Alain Boret (Le Seuil)
2002 : La Mission des frontières, de Gilles Lapouge (Albin Michel)
2001 : Longue marche, de Bernard Ollivier (Phébus)
2000 : Yvonne de Gaulle, de Geneviève Moll (Ramsay)
1999 : Au galop des hussards, de Christian Millau (De Fallois)
1998 : Lucien Bodard, un aventurier dans le siècle, d'Olivier Weber (Plon)
1997 : La Chambre noire de Longwood, de Jean-Paul Kauffmann (La Table ronde)
1996 : Écoutez voir !, de Jean-Claude Guillebaud (Arléa)
1995 : Pierre Lazareff ou le Vagabond, d'Yves Courrière (Gallimard)
1994 : Arrêts sur images, de Daniel Schneidermann (Fayard)
1993 : Vie et mort de l'image : une histoire du regard en Occident, de Régis Debray (Gallimard)
1992 : Devant la recrudescence des vols de sacs à main, de Serge Daney (Arléa)
1991 : Au sujet de Shoah, le film de Claude Lanzmann, de Michel Deguy (Belin)

Sélection et palmarès 2015

Présidé par Olivier Weber et composé de Tahar Ben Jelloun, Annick Cojean, Colette Fellous, Pierre Haski, Michèle Kahn, Gilles Lapouge, Michel Le Bris, Pascal Ory, Patrick Rambaud, Thomas B. Reverdy et Guy Seligmann, le jury du prix Joseph-Kessel a couronné cette année Éric Vuillard pour son ouvrage Tristesse de la vie, qui retrace les dernières années mouvementées de la vie de Buffalo Bill Cody. Le prix a été remis à l'occasion du festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo dans le cadre d'un après-midi placé sous le signe de Joseph Kessel et de ses héritiers littéraires. Outre Éric Vuillard, était présent dans la sélection le journaliste et romancier Kamel Daoud, publié lui aussi chez Actes Sud, et dont le Meursault, contre-enquête a fait beaucoup parler en bien y compris en ces pages. Pour en revenir à Éric Vuillard, il s'est fait remettre un chèque d'un montant de cinq mille euros.

Sélection :
- Meursault, contre-enquête, de Kamel Daoud (Actes Sud) ;
- Ciel d'acier, de Michel Moutot (Arléa) ;
- Quand j'étais vivant, d'Estelle Nollet (Albin Michel) ;
- Les Événements, de Jean Rolin (P.O.L.) ;
- Le Météorologue, d'Olivier Rolin (Le Seuil) ;
- Partir à Calcutta, de Dominique Sigaud (Verdier) ;
- Berezina, de Sylvain Tesson (Guérin) ;
- Tristesse de la Terre : une histoire de Buffalo Bill Cody, d'Éric Vuillard (Actes Sud).

Liste des ouvrages lauréats

Tristesse de la terre : une histoire de Buffalo Bill Cody

Liste des ouvrages nommés

Meursault, contre enquête

Par Julien Védrenne

Pied de page