Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens 2015

- À quel titre Verdoux pouvait-il venir ici faire des essais, alors que c'est votre travail ? demanda Quentin. - Était-il compétent ? - Absolument pas. Il pillait honteusement mon travail et profitait toujours de mes absences pour...
Claude Ragon - Du bois pour les cercueils
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 30 mars

Contenu

Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens - 2015

MAJ 18 juin 2015
Sale eau de Montreuil

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9,5 €
Karl Dazin
L'eau de là
Karl Dazin offre un nouvel épisode du "Poulpe" tout en rythme où l'action et le politique prennent quelque peu le pas sur le style. Cela donne un roman qui revient à la source (ah ah ! Humour et j...
Lire la suite

Historique du prix

Le Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens est décerné par l'association Parole d'une Grande Terre. Cette toute jeune association guadeloupéenne, puisque créée en 2014, a pour vocation de susciter l'enthousiasme du public insulaire, et se veut itinérante. Elle lance parallèlement une manifestation qui se déroule sur trois jours et qui mêle livre, pêche et mer. De tous temps, mer et littérature ont fait bon ménage. Nous ne relaterons pas L'Odyssée, ni ne rabâcherons Le Vieil homme et la mer ou encore Moby Dick, mais les romans marins sont nombreux, et ils seront tout aussi nombreux ceux pour trouver des parallèles de solitude entre écrivains et marins (et nous ne causerons ni encre ni ancre). Pour en revenir au prix, il est décerné par un jury de cinq pêcheurs du Nord-Grande-Terre à partir d'une sélection de trois ouvrages francophones (hors Antilles-Guyane) faite par le Club de lecture de la médiathèque de Port-Louis. C'est "un prix qui a pour but de favoriser l'accès à la culture, encourager la lecture en la rendant accessible et vivante, lutter contre les préjugés et contribuer au vivre-ensemble, tisser des liens entre les générations et promouvoir la mixité culturelle et sociale". Un prix populaire en quelque sorte. L'heureux lauréat est convié à se rendre sur l'île pour recevoir son prix. Son billet d'avion et son hébergement sont pris en compte par l'association. Il est au cœur des trois jours de la manifestation orchestrée autour de la remise du prix. Une bien belle récompense !

Palmarès :
2015 : Sale eau de Montreuil, de Karl Dazin (Baleine)

Sélection et palmarès 2015

Vendredi 12 juin à 18 heures a été remis le premier Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens à Karl Dazin pour son "Poulpe" Sale eau de Montreuil, un roman qui "dénonce la corruption d'un élu municipal par une multinationale de l'eau, une fiction totale bien entendu !" Au cours de la remise du prix, Karl Dazin s'est tout particulièrement ému que son roman engagé s'inscrive dans l'histoire du festival et que la presse locale en parle. Nul doute que l'auteur ne pensait pas que son roman sur l'eau l'amène à en traverser de plus grandes !

Sélection :
- Sale eau de Montreuil, de Karl Dazin (Baleine, "Le Poulpe") ;
- 31 février, de Hafid Aboulahyane (Plon) ;
- La Chaise brisée, de Clément Ewouedge (L'Harmattan).

Liste des ouvrages lauréats

Sale eau de Montreuil

Par Julien Védrenne

Pied de page