Prix Roger Caillois "Littérature latino-américaine"

Le chasseur se devait d'être aux premières loges. Un lien invisible l'unissait au gibier. Le cordon ombilical d'un destin commun.
René Manzor - Dans les brumes du mal
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 juin

Contenu

Prix Roger Caillois "Littérature latino-américaine"

MAJ 30 octobre 2013

Actualité du prix


Historique du prix

Roger Caillois (1913-1978), est un écrivain, sociologue et critique littéraire français. Sa rencontre avec André Breton signe son appartenance au mouvement des Surréaliste, qu'il quitte lettre à l'appui pour aller fonder le Surrationalisme aux côtés de Tzara et Aragon. Exilé en Argentine, à l'instigation de la femme de lettres et mécène Victoria Ocampo, il dirige l'Institut français de Buenos Aires. De retour en France, il anime chez Gallimard la collection "La Croix du Sud", spécialisée dans la littérature sud-américaine, traduit et publie les nouvelles fantastiques de Jorge Luis Borges.
Lorsque en 1991 la Société des Amis et Lecteurs de Roger Caillois décide de lancer un prix littéraire, c'est tout naturellement qu'elle choisit un prix bicéphale qui entend récompenser la double-culture littéraire de l'écrivain. Aussi crée-t-elle avec le PEN Club et la Maison de l'Amérique latine le Prix Roger Caillois "Littérature latino-américaine" et le Prix Roger Cailloix "Littérature française" récompensant des écrivains et poètes francophones et hispano-américains. En 2006, la catégorie "Essai" est ajoutée.
La présence du PEN Club international au côté de la Société des Amis et Lecteurs de Roger Caillois est somme toute logique lorsque l'on sait que cette association d'écrivains internationale, fondée en 1921 par Catherine Amy Dawson avec l'appui de John Galsworthy a pour but de "rassembler des écrivains de tous pays attachés aux valeurs de paix, de tolérance et de liberté sans lesquelles la création devient impossible". Celle de la Maison de l'Amérique latine l'est tout autant, car fondée en 1946 à l'initiative du ministère français des Affaires étrangères, elle est destinée aux échanges culturels et diplomatiques entre la France et les pays d'Amérique latine.
Doté de 1000 €, ce prix décerné par André Bay, Jean Blot, Michel Braudeau, Sylvestre Clancier, Béatrice Commengé, Gérard Durozoi, Odile Felgine, Claude Fell, Alexandre Fillon, Jean-Clarence Lambert, Dominique Rabourdin, Catherine Rizéa-Caillois et François Vitrani est remis chaque automne.
Sa présence en ces pages s'explique par la porosité sud-américaine des genres. Parmi les lauréats passés se trouvent en effet des romanciers comme Alfredo Bioy Casares et Leonardo Padura, dont nombre d'écrits et de romans ont pu ou auraient pu trouver un écho sur k-libre.

Palmarès :
2013 : Cristina Rivera Garza
2012 : Juan Gabriel Vásquez
2011 : Leonardo Padura
2010 : Elsa Cross
2009 : Roberto Bolaño
2008 : Ricardo Piglia
2007 : Alan Pauls
2006 : Sergio Pitol
2005 :
2004 : Alberto Manguel
2003 : Carlos Fuentes
2002 : Mario Vargas Llosa
2001 : Blanca Varela
2000 :
1999 : Haroldo de Campos
1998 :
1997 : Homero Aridjis
1996 :
1995 : Adolfo Bioy Casares
1994 :
1993 :
1992 :
1991 : José Donoso

Liens Prix Roger Caillois "Littérature latino-américaine"



    Par Julien Védrenne








    Pied de page