Prix littéraire des jeunes européens

Il sentait qu'il pourrait percevoir la logique du Cyclope, la faire sienne pour le devancer. C'était effrayant et tentant à la fois, car plonger dans les ténèbres était toujours plus facile que d'en ressortir
Franck Parisot - Play
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 mars

Contenu

Prix littéraire des jeunes européens

MAJ 29 août 2014

Actualité du prix


Historique du prix

Créé en 2008 dans le but de promouvoir la culture européenne, ce prix littéraire est à l'initiative des étudiants de l'École de Commerce Européenne de Lyon en partenariat avec la maison de l'Europe et des Européens et les instituts culturels allemand, portugais, espagnol et italien. Le jury est composé de lecteurs entre dix-huit et vingt-deux ans issus de l'école de commerce ou d'étudiants en Erasmus qui transitent via ladite école. Le prix se segmente en deux catégories : "Lauréat" et "Coup de cœur". Chaque année depuis 2009 il est décerné à l'un des vingt-huit ouvrages en compétition sélectionnés par les instituts culturels européens, les associations d'amitiés franco-européennes, de la maison la Maison de l'Europe et des Européens ainsi que par la bibliothèque municipale de Lyon. À partir de lectures multiples de sept livres, une sélection finale est élaborée. Le prix est parrainé par trois personnalités à savoir l'écrivain Véronique Olmi, l'écrivain éditeur et chroniqueur littéraire Tony Cartano et l'homme politique Laurent Wauquier. Prix généraliste ouvert à tous les genres, le Prix littéraire des jeunes européens a déjà remarqué deux ouvrages de littérature policière en 2013 et 2014.

Palmarès :
2014 : Le Blues du braqueur de banque, de Flemming Jensen (Gaïa)
2013 : Vomito negro, de Pavel Hak (Verdier)
2012 : La Fête de l'ours, de Jordi Soler (Belfond)
2011 : Jésus et Tito, de Velibor Colic (Gaïa)
2010 : Le Chroniqueur sans cœur, de Francesco Abate (La Fosse aux ours)
2009 : Les Princes nubiens, de Juan Bonilla (Galaade)

Liens Prix littéraire des jeunes européens



    Par Julien Védrenne








    Pied de page