Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens

Un flot incessant de M16, de Beretta, passent chaque année en profits et pertes, perdus, détériorés ou inutilisables pour une raison quelconque, après quoi ces armes sont détruites, sauf qu'elles ne le sont pas . Elles sortent en douce par la porte de derrière en pleine nuit et, une heure plus tard, elles réapparaissent au marché noir à l'armurerie.
Lee Child - Mission confidentielle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 24 mars

Contenu

Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens

MAJ 18 juin 2015

Actualité du prix


Historique du prix

Le Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens est décerné par l'association Parole d'une Grande Terre. Cette toute jeune association guadeloupéenne, puisque créée en 2014, a pour vocation de susciter l'enthousiasme du public insulaire, et se veut itinérante. Elle lance parallèlement une manifestation qui se déroule sur trois jours et qui mêle livre, pêche et mer. De tous temps, mer et littérature ont fait bon ménage. Nous ne relaterons pas L'Odyssée, ni ne rabâcherons Le Vieil homme et la mer ou encore Moby Dick, mais les romans marins sont nombreux, et ils seront tout aussi nombreux ceux pour trouver des parallèles de solitude entre écrivains et marins (et nous ne causerons ni encre ni ancre). Pour en revenir au prix, il est décerné par un jury de cinq pêcheurs du Nord-Grande-Terre à partir d'une sélection de trois ouvrages francophones (hors Antilles-Guyane) faite par le Club de lecture de la médiathèque de Port-Louis. C'est "un prix qui a pour but de favoriser l'accès à la culture, encourager la lecture en la rendant accessible et vivante, lutter contre les préjugés et contribuer au vivre-ensemble, tisser des liens entre les générations et promouvoir la mixité culturelle et sociale". Un prix populaire en quelque sorte. L'heureux lauréat est convié à se rendre sur l'île pour recevoir son prix. Son billet d'avion et son hébergement sont pris en compte par l'association. Il est au cœur des trois jours de la manifestation orchestrée autour de la remise du prix. Une bien belle récompense !

Palmarès :
2015 : Sale eau de Montreuil, de Karl Dazin (Baleine)

Liens Prix des marins-pêcheurs guadeloupéens



Par Julien Védrenne








Pied de page