Grand Prix de littérature américaine

C'est lui qui avait formellement nommé le tueur : selon lui, The Ace était un fantôme. Une légende des bas-fonds, que l'on pensait en sommeil depuis des années. Un tueur de la pire espèce qui avait défrayé la chronique des années auparavant, à une époque où le NYPD ne régnait pas sur New York et où les données informatiques balbutiantes n'autorisaient pas les recherches et l'identification d'un coupable comme c'était le cas aujourd'hui. De nombreux récits couraient à son propos. Il avait travaillé pour les Russes, avait exécuté des contrats pour leur compte. Nul n'avait jamais vu son visage — du moins nul n'avait vécu assez longtemps pour en témoigner.
Jean-Luc Bizien - Le Berceau des ténèbres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 mars

Contenu

Grand Prix de littérature américaine

MAJ 03 décembre 2015

Actualité du prix


Historique du prix

Déjà fondateur du Festival America, le libraire et éditeur Francis Geffard initie en 2015 le Grand Prix de littérature américaine. Il s'agit de "couronner un roman américain, paru depuis le 1er janvier, qui se distingue par ses qualités littéraires de premier plan afin d'offrir un repère aux lecteurs qui apprécient en nombre cette littérature et les écrivains qui l'animent". Le jury - formé de trois critiques, trois libraires et trois éditeurs (sans que pour l'instant on sache s'il sera ou non tournant - doit d'abord à partir d'une sélection de neuf ouvrages dévoilés en octobre en démarquer six pour une seconde sélection dévoilée mi-octobre. Enfin, le lauréat est dénoncé (!) en novembre, et est invité à la fin de ce même mois à venir chercher son prix. S'il s'agit avant toute chose d'un prix littéraire généraliste, nous n'avons pas besoin de mettre en avant les raisons qui nous conduisent à en parler sur k-libre. S'il en fallait cependant une, disons que parmi les grands romans américains figurent des épopées noires et sanglantes, dramatiques et intrigantes, historiques et policières.

Palmarès :
2015 : Neverhome, de Laird Hunt (Actes Sud)

Liens Grand Prix de littérature américaine



Par Julien Védrenne








Pied de page