Prix Jean Amila-Meckert

Léandre Batz : J'ai dit à Olivia Muller : Je suis journaliste d'investigation. Je peux découvrir pourquoi vous avez cette note. Et vous aider à la faire remonter.
Julien Capron - Mise à jour
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 janvier

Contenu

Prix Jean Amila-Meckert

MAJ 22 avril 2013

Actualité du prix


Historique du prix

Le Prix Jean Amila-Meckert décerné à l'occasion du Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale de Arras a été créé par l'association Colères du présent en 2005. Il récompense le meilleur livre d'expression populaire et de critique sociale, et honore la mémoire de Jean Meckert alias Jean Amila, auteur populaire qui a beaucoup alimenté le catalogue de la fameuse "Série noire" des éditions Gallimard, et figure marquante de la classe ouvrière.
Ce n'est, vous l'aurez compris, pas un prix strictement policier, mais il touche à des thématiques noires, et nul doute qu'il figure des romans noirs dans la sélection annuelle, et que certains sont-seront primés.
Le prix est doté par le Conseil Général du Pas-de-Calais d'une somme de 4000 €. La sélection des livres se fait à la fois sur proposition de la médiathèque départementale, des membres de Colères du présent, des membres du jury composé d’écrivains, de professionnels de la culture et de la création artistique, de représentants syndicaux et de collectivités. Le jury est à chaque fois présidé par l'auteur lauréat de l'édition précédente. Par la suite, une première réunion définit les orientations du jury, trie les propositions, entérine une sélection avant une délibération fin mars, et une remise le 1er mai, jour de la Fête du travail. Au sein du Salon, les auteurs nommés sont invités, des lectures de leurs œuvres sont effectuées par des comédiens et des rencontres avec le public sont organisées. De plus, un espace Amila-Meckert est spécialement dédié.

Palmarès :
2012 : Le Mur le Kabyle et le marin, d'Antonin Varenne (Viviane Hamy, "Chemins nocturnes")
2011 : Comment j'ai liquidé le siècle, de Flore Vasseur (Les Équateurs)
2010 : Le Quai de Ouistreham, de Florence Aubenas (L'Olivier)
2009 : Zulu, de Caryl Férey (Gallimard,"Série noire")
2008 : À l'abri de rien, d'Olivier Adam (L'Olivier)
2007 : Alger la noire, de Maurice Attia (Babel, "Noir")
2006 : Bleu de chauffe, de Nan Aurousseau (Stock)
2005 : La Chasse aux enfants, de Jean-Hugues Lime (Le Cherche midi)

Liens Prix Jean Amila-Meckert



Par Julien Védrenne








Pied de page