Prix littéraire de la ville des Sables-d'Olonne

Lorsque nous laissons le chocolat fondre voluptueusement sur notre langue, nous ne pensons guère aux cabosses et leurs fèves si précieuses, séchées, ensachées et puis transportées à dos d'hommes.
Chantal Pommier - Crimes et chocolat
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 août

Contenu

Prix littéraire de la ville des Sables-d'Olonne

MAJ 24 juin 2013

Actualité du prix


Historique du prix

Créé par Alphonse Boudard après que la décision fut arrêtée de reconduire annuellement le festival Simenon des Sables-d'Olonne qui commémorait, en 1999, le dixième anniversaire de la mort de l'écrivain, il a été décerné pour la première fois en 2000. Organisé par l'Association sablaise pour la promotion de la culture, il est remis chaque année au mois de juin pendant le festival Simenon à un ouvrage écrit par un auteur vivant de langue française dont l'esprit et le style rappellent ceux de Simenon - "style précis, dense, concis, puissance et force d'évocation, sobriété descritpive" comme le précise le règlement du prix. Le caractère "policier" de l'œuvre n'est donc pas un critère déterminant - l'on repère ainsi parmi les lauréats Bernard Giraudeau pour Les Dames de nage (Métailié) en 2007, aux côtés de Thierry Jonquet, récompensé en 2004 pour Mon vieux (Seuil coll. "Policier").
Les livres en lice doivent avoir été publiés à compte d'éditeur pendant l'année qui précède la remise de la récompense et n'avoir encore jamais été primés. Ce sont les éditeurs qui proposent les ouvrages au jury.
Celui-ci est constitué par l'association organisatrice. Il compte quinze jurés dont treize sont des permanents de l'association, auxquels se joignent l'auteur lauréat de l'édition précédente et un invité convié par l'association.
La présidence du jury a été assurée par Alphonse Boudard jusqu'à sa mort. C'est ensuite Régine Deforges qui a pris la relève.

Palmarès :
2012 : Pas d'inquiétude, de Brigitte Giraud (Stock, "Bleue")
2011 : Les Chagrins, de Judith Perrignon (Stock, "Bleue)
2010 : Tu ne jugeras point, d'Abel Job (Robert Laffont)
2009 : En espérant la guerre, de Dominique Conil (Actes Sud)
2008 : Mon traître, de Sorj Chalandan (Grasset)
2007 : Les Dames de nage, de Bernard Girodeau (Métailié)
2006 : Rachel-Rose et l'officier arabe, de Paula Jacques (Mercure de France, "Bleue")
2005 : La Malédiction d'Edgar, de Marc Dugain (Gallimard, "Blanche")
2004 : Mon vieux, de Thierry Jonquet (Le Seuil, "Policiers")

Liens Prix littéraire de la ville des Sables-d'Olonne



    Par Julien Védrenne








    Pied de page