Prix du premier roman policier "Sang pour sang polar"

Le piano, les opéras de Mozart. Plus que des souvenirs, que j'aurais tant de mal à ne pas laisser filer avec le temps. C'est à ce moment-là que j'ai décidé que je n'aurais pas besoin de la police... ni de l'argent de mon père. Les moyens, j'allais me les offrir moi-même.
Stephen Desberg & Alain Queireix - Miss Octobre - 1 : Playmates, 1961 : playmate serial killer
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 21 octobre

Contenu

Prix du premier roman policier "Sang pour sang polar"

MAJ 14 septembre 2010

Actualité du prix


Historique du prix

Les prémices sont à chercher dès 2003, dans l'esprit alerte et bouillonnant de deux bibliothécaires du nord de l'Isère. Persuadées que l'on promeut la littérature aussi bien en incitant à lire qu'en encourageant la créativité, elles imaginèrent tout naturellement d'organiser un concours d'écriture. Un concours d'écriture de nouvelles policières parce qu'elles adorent le polar et qu'elles se rendent compte que c'est un genre extrêmement populaire. Succès immédiat ! De fait, l'année d'après, le concours s'ouvre aux jeunes. Puis devient biennal. Une association se crée et, en 2010, pour marquer d'un accent encore plus rouge/noir l'organisation du premier festival Sang pour sang polar, l'association décide de remettre un "prix du premier roman" à un livre publié à compte d'éditeur.
Il y a une évidente cohérence à ce que des jurés habitués à décerner des prix d'écriture créent un prix littéraire qui récompense un premier roman... Et l'on imagine sans peine LA consécration que représenterait pour ces bibliothécaires dynamiques l'attribution de ce prix à un auteur qu'ils auraient déjà distingué par l'un de leurs prix d’écriture...

Liens Prix du premier roman policier "Sang pour sang polar"



Par Julien Védrenne








Pied de page