La Vache qui lit nº105

Comme tous le défenseurs de l'ordre républicain, les obsédés de la laïcité, il court après le grand méchant loup sans voir que le vrai danger pour leur sacro-sainte sécurité nationale a le visage rassurant d'un médecin de famille.
Julien Suaudeau - Dawa
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 13 novembre

Contenu

La Vache qui lit n°105

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°105
Novembre 2009
Parution mensuelle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Dans son édito caustique, Serge Vacher inverse les raisons de sa parano avant de laisser la parole à Paul Maugendre, qui reprend de longues chroniques riches et enthousiastes. L'on pourrait résumer ce numéro à deux villes : Marseille et Barcelone car et Paul Maugendre (avec Jean Contrucci) et Serge Vacher (avec Francisco Gonzalez Ledesma) s'attardent sur ces villes dont leurs auteurs sont les porte-drapeaux actuels et à deux chansons : Un jour tu verras, de Mouloudji et La Ballade de Jim, de Souchon qui viennent tout naturellement s'immiscer au gré des pages du fanzine et des apports de Paul Maugendre et de Cathy.
Mais Paul Maugendre commence par nous parler de l'autobiographie romancée L'Écume des nuits d'Alain Page en osant et assumant la comparaison avec la trilogie "La Crucifixion en Rose" d'Henry Miller mais en occultant le titre même du roman de Page, hommage à Boris Vian. Il n'en demeure pas moins que Paul Maugendre y va de sa plume et que cette dernière virevolte. Cathy nous parle de Darling Jim du malheureux Christian Mørk dont le nom est furieusement égratigné. Heureusement pour lui, elle a aimé son roman et elle nous propose des paroles de Souchon auquel le k-libriste que je suis avait pensé lors de sa lecture. Mais Christian Mørk ne connait pas Souchon (je lui ai demandé et c'est à mon sens regrettable). Ce numéro de La Vache qui lit surprend par sa densité et ses chroniques soutenues et assumées. Et c'est bien là ce que l'on demande à La Vache qui lit !

SOMMAIRE
Les lectures de Paul Maugendre (L'Écume des nits, d'Alain Page, Le Vampire de la rue des Pistoles & Un jour tu verras, de Jean Contrucci)
Ce qu'a lu Cathy (Darling Jim, de Christian Mørk)
Que du bon ! (Un roman de quartier, de Francisco Gonzalez Ledesma), par Serge Vacher

Comité de rédaction : Paul Maugendre | Serge Vacher

Ouvrages chroniqués : Darling Jim | Le Vampire de la rue des Pistoles
samedi 09 janvier 2010

Pied de page