La Vache qui lit nº110

- J'ai une femme et des enfants. - C'est de ta faute...
Václav Vorlíček - Fin de l'agent W4C par l'intermédiaire du chien de Monsieur Foustka
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 13 novembre

Contenu

La Vache qui lit n°110

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°110
Avril 2010
Parution mensuelle
12 p. : 21.00 x 30.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Serge Vacher voit un printemps prometteur. Il nous parle de ce musée Rebeyrolle. Et puis de la venue de Christophe Dupuis à la médiathèque de Nérac. Cette éminence grise du noir qui sévit également en nos murs virtuels a été accueillie par le directeur Charles Fortin. Elle s'est fendue de ses coups de cœur. Serge Vacher en a recueilli quelques uns dans les pages de La Vache qui lit. En deuxième partie, James Sallis obtient tous les honneurs. Il y a d'abord ces articles en provenance de la Toile, Wikipédia et Vent sombre, mais aussi sa propre chronique de Bois mort, qualifié de roman/poème noir pour faire écho au dossier James Sellis. On l'a déjà dit : on n'est peu friand des reprises stricto sensu d'Internet. On aime l'ajout, ce qui enrichit. Et ce dernier article est fort bien placé puisque l'on quitte La Vache qui lit dans de meilleurs dispositions. Et maintenant, place à la Révolution !

Sommaire
Édito, par Serge Vacher
Café polars, médiathèque de Nérac, samedi 27 février 2010 (La Nuit glaciale du Kaamos, de James Thompson, Tu ne jugeras point, d'Armel Job, La Tête de Pancho Villa, de Craig MacDonald, Le Seigneur d'Anvers, de Vincent Crouzet, Tremblement de terre, 17 août 1999, de Larif Marsik, Underworld USA, de James Ellroy, La Nuit du tomahawk, de Michael Koryta, La Patrouille de l'aube, de Don Winslow, Le Grand loin, de Pascal Garnier, The Blonde, de Duane Swierczynski, Le Vrai monde, de Natsuo Kirino & Minuit privé, de Kris Saknussem), Christophe Dupuis relayé par Serge Vacher
James Sallis, roman/poésie noire, textes collectés sur Internet
Que du bon ! (Bois mort, de James Sallis), par Serge Vacher

Comité de rédaction : Serge Vacher

Auteurs traités : Christophe Dupuis (Article) | James Sallis (Dossier)
Ouvrages chroniqués : La Nuit du tomahawk | La Nuit glaciale du Kaamos | La Patrouille de l'aube | Le Grand Loin | Le Vrai Monde | Minuit privé | The Blonde | Tremblement de terre : Istanbul, 17 août 1999 | Underworld USA
mercredi 05 mai 2010

Pied de page