La Vache qui lit nº115

Je hais ces putains de soldats, et ils me doivent de la thune ou de la dope. Même si on quitte bientôt le continent, j'en fais une question de principe. Je ne peux pas laisser le souvenir d'une Famille en carton.
Michel Douard - Micron noir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 novembre

Contenu

La Vache qui lit n°115

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°115
Décembre 2010
Parution mensuelle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Après un édito tout vindicatif et familier dans lequel Serge Vacher parle de "laisser filer cette année pleine d'amertume", ce numéro de La Vache qui lit se divise réellement en deux parties.
Tout d'abord, est tenu un compte-rendu des journées polar de Bellac du 22 au 27 novembre 2010 au cours desquelles Sherlock Holmes était à l'honneur avec comme point d'orgue une rencontre atypique avec le Marylin's Dressing Room, un groupe de cinq artistes créateurs d'un univers poétique et musical dont le fanzine restitue l'ambiance et donne bien envie. L'ensemble est une collation d'extraits d'articles, d'un flyer que l'on aurait aimé avoir plus tôt et d'un mémo de Serge Vacher qui a également été un des intervenants de la manifestation. Puis Serge Vacher interviewe Christophe Dupuis, homme de l'être noir, ce qui permet de retracer son parcours de L'Ours noir à k-libre en passant par La Tête en noir, sa librairie Entre-deux-Noirs, ses interventions en IUT ou en bibliothèques, ses lectures allongé sur un lit et sa méconnaissance des Oursons en attendant que sa fille grandisse. L'occasion pour votre rédacteur, souvent traité d'esclavagiste, de constater que la collaboration avec k-libre lui plait !

Sommaire
Édito, par Serge Vacher
Bellac : journées polar (Lectures Sherlock Holmes, par Philippe Labonne ; Marylin's Dressing Room VS Sherlock Holmes)
Interview de Christophe Dupuis à la bibliothèque de Beaubreuil, par Serge Vacher
Description de l'association L'Instant polar
L'Affaire du noyé, de Patrick Amand, par Serge Vacher

Comité de rédaction : Serge Vacher

Auteurs traités : Christophe Dupuis (Interview)
jeudi 16 décembre 2010

Pied de page