Alibis nº37

Parfois je rêve que je tue des femmes. Mais je crois que c'est juste un rêve.
James Keene & Hillel Levin - Avec le diable
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 08 décembre

Contenu

Alibis n°37

Revue

MAJ mercredi 13 mai 2009
Visuel de la revue Alibis n°
Pays : Canada





Prix: 10 €
Alibis n°37
Hiver 2011
Parution trimestrielle
144 p. : 14.00 x 21.00 cm
ISSN

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Lancée en 2002, la revue Alibis publie quatre numéros par an. Avec un comité de rédaction réunissant des joyeux drilles passionnés ayant une approche classique, Alibis s'érige tout naturellement en incontournable Outre-Atlantique. Mêlant nouvelles, appareil critique et chroniques, la revue offre un ensemble équilibré propre à ravir son lectorat.

La revue Alibis a dix ans, et entend bien les célébrer dans un numéro qui met les auteurs québécois à l'honneur. Certains, à l'instar de Sébastien Aubry, sont des habitués des lieux. D'autres, comme S. S. Nachbauer font leur première apparition. Comme d'habitude, les nouvelles représentent une grande part de la revue. Avant que Norbert Spehner s'invite sur les lieux imaginaires qui attirent les touristes (d'Édimbourg à Paris en passant par le Botswana, Barcelone et Londres), une longue interview de Philip Kerr, l'auteur à succès de La Trilogie berlinoise est proposée dans laquelle il regrette les trop longs délais de traductions de ses ouvrages en français et en anglais, insiste sur les desiderata de son éditeur qui souhaite le voir continuer sa série au détriment de ses propres envies. Mais bien entendu, la majeur partie de l'entretien porte sur cette période trouble de l'histoire allemande. L'ensemble se conclue avec l'habituelle revue des livres (où après un "Crime en vitrine" listant les ouvrages reçus mais non lus ou non chroniqués, une sélection propose tout d'abord un choix de livres du Québec avant d'élargir et de se terminer par la dernier aventure de Wallander, le personnage d'Henning Mankell) qui ont eu le "malheur" d'être dans la ligne de mire de ces fameux tueurs de livres !
Un numéro fidèle a sa ligne de conduite depuis donc maintenant dix ans. Avec des rédacteurs qui n'ont pas perdu de leur enthousiasme. De 144 pages : carré, quoi !

Sommaire :
Volume 10, numéro 1 : un édito de Jean Pettigrew

Nouvelles
"Café fumant, complicité et petits crimes", de Sébastien Aubry
"Ce long matin noir sous nos vides", de S. S. Nachbauer
"Un étranger dans mon jardin", de Marguerite Hardy
"Trois fois passera", de Geneviève Parent
"La Puce à l'oreille", de Catherine F. Sylvestre

Philip Kerr : le défi de se réinventer, une interview réalisée par Florence Meney
Destination : scènes de crime, par Norbert Spehner
Le Crime en vitrine, par Norbert Spehner
Dans la mire (Contre Dieu, de Patrick Sénécal, Dans le quartier des agités, de Jacques Côté, Le Syndrome de Richelieu, de Jean Louis Fleury, Un choc soudain, de Liz Brady, Jazz cool et morts subites, de Michael Draper, Les Prix Arthur Ellis 2 : onze nouvelles policières, noires et mystérieuses, présentées par Peter Sellers, Los Angeles noir, présenté par Denise Hamilton, La Rivière rouge, de John Hart, L'Enfant perdu, de John Hart, L'Hypnotiseur, de Lars Kepler, Surveille tes arrières ! de Donald E. Westlake, Starvation Lake, de Brian Gruley, Le Septième fils, de Arni Thorarinsson, L'Étouffoir, de Phillip Gwynne, Le Prédateur, de C. J. Box & L'Homme inquiet, d'Henning Mankell), des chroniques de Christine Fortier, Martine Latulippe, Pascale Raud, Simon Roy & Norbert Spehner

Comité de rédaction : Norbert Spehner

Auteurs traités : Sébastien Aubry (Nouvelle) | Philip Kerr (Interview)
Ouvrages chroniqués : Contre Dieu | L'Enfant perdu | Le Septième fils | L'Homme inquiet | Los Angeles Noir | Starvation Lake | Surveille tes arrières !
lundi 27 juin 2011

Pied de page