La Vache qui lit nº123

Le cadavre disparut la même nuit que les bêtes. Une nuit d'été bien noire, sans lune ni ombre, touffue et épaissie de nuages stériles.
Séverine Chevalier - Les Mauvaises
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 20 novembre

Contenu

La Vache qui lit n°123

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°123
Novembre 2011
Parution mensuelle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Numéro tout en rythme, La Vache qui lit 123e du nom, écrit d'une seule main par Serge Vacher, est d'une haute portée. Nous passerons sur la douce ironie qui se dégage d'un édito exprimant le ras la bol de surconsommation médiatique concernant le couple présidentiel et son rejeton de fille (il y est notamment question de crèche et de congé parental), et choisirons de nous arrêter sur l'excellent dossier écrit de toutes pièces (hormis bien entendu les paroles de chansons) par un Serge Vacher qui en a mangé et de l'enragée avant de s'égosiller sur les tables des rades et des bouges de Limoges. Dossier consacré aux chansons noires avec quatre d'entre elles associées à quatre auteurs de romans noirs, et quels auteurs ! Il s'agit ni plus ni moins que de David Goodis, Edgar Allan Poe, Albert Simonin et Jim Thompson. Inutile de chercher ici les titres de ces chansons, sinon, nous vous déflorons l'essentiel de ce numéro. Que nenni ! Nous nous contenterons d'insister et de rajouter que son texte d'introduction est lui aussi de haute volée, et finirons par rappeler le travail qu'entreprend Dj Duclock en ces pages par le biais des Petits polars. Le reste de La Vache qui lit, soit seulement deux pages, s'arrête sur un roman de Sylvie Cohen aux éditions Après la lune (même réserve que celle écrite dans notre chronique du numéro 120), et rappelle les dates de Polardisons, les rencontres polar de Gerardo Lambertoni avec la bibliothèque du Val de l'Aurence.

Sommaire :
Édito, par Serge Vacher.
Dossier : chansons noires, par Serge Vacher.
Que du bon ! (Mamouth Rodeo Trash, de Sylvie Cohen), par Serge Vacher.
Infos : Polardisons.

Comité de rédaction : Serge Vacher
vendredi 16 décembre 2011

Pied de page