La Vache qui lit nº127

Je me suis dit, en regardant Charly, que dans la vie, on ne sait pas avec qui l'on va devenir ami. Un ami, ça ne se dessine pas de quelques coups de crayons, avec le corps, le visage qu'on voudrait leur donner, et même la voix pourquoi pas ?
Ahmed Kalouaz - La Chanson pour Sonny et autres nouvelles sportives
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 novembre

Contenu

La Vache qui lit n°127

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°127
Mars 2012
Parution mensuelle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Une fois n'est pas coutume, La Vache qui lit y va d'une longue interview de Séverine Chevalier, qui vient de voir Recluses, son premier roman, publié chez Écorce. En guise d'avant-propos, Serge Vacher, après avoir dit tout le mal dans son édito de l'IVG de confort alors que le printemps déboule, s'offre une critique dithyrambique du roman. Puis, curieux de cette femme et surtout de son écriture, il reprend une interview réalisée par Caroline Obringer où l'auteur fait preuve de précision, de modestie, d'engagement, de légèreté tout en montrant qu'elle sait manier la langue dans ses réponses. Une interview de belle facture où l'on en apprend un peu plus entre les lignes que ce que désire assurément laisser transparaitre Séverine Chevalier, dont on attend d'ores et déjà le second opus (le premier est actuellement en lecture).

Sommaire
Édito, par Serge Vacher
Limoges : terrain noir, par Serge Vacher
Chronique (Recluses, de Séverine Chevalier), par Serge Vacher
Interview de Séverine Chevalier par Caroline Obringer
Infos : Les Ardents éditeurs - rencontre le 21 mars avec Hélène Tayon & Franck Bouysse ; autopromotion : Le Blues de l'équarisseur, de Serge Vacher

Comité de rédaction : Serge Vacher

Auteurs traités : Séverine Chevalier (Interview)
vendredi 23 mars 2012

Pied de page