Carnet de la Noir'Rôde nº45

Rien. Rien du tout. C'est une simple succession d'événements. Vous êtes arrivée en ville et vous avez rencontré les Henshaw. Ensuite vous avez quitté la ville. Ensuite vous êtes revenue. Ensuite j'ai vu Amberly avec des hématomes. Ensuite vous avez tué son mari avec une voiture.
Jake Hinkson - Sans lendemain
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 juin

Contenu

Carnet de la Noir'Rôde n°45

Bulletin

MAJ jeudi 20 août 2009
Visuel de la revue Carnet de la Noir'Rôde n°
Pays : France





Prix: 1,50 €
Carnet de la Noir'Rôde n°45
Printemps 2012
Parution trimestrielle
24 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-9132
Comment se procurer la revue ?

La Noir'Rôde
Adresse : Le Boticelli, Les Hameaux du Soleil, 06270 Villeneuve Loubet, France
E-mail : noirode@lanoirode.com
Téléphone : 0493228883
Site : http://www.lanoirode.com

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Les Carnets de la Noir'Rôde paraissent quatre fois par an. Ils proposent des interviews et des chroniques littéraires. Une vision noire qui vient du sud de la France. La maquette est en noir et blanc, et ici ou là des illustrations originales parsèment allègrement un bulletin conçu par des fanas de littérature noire au bon sens aiguisé.

Ne vous y trompez pas ! Ce quarante-cinquième numéro des Carnets de la Noir'rôde annonce bien le printemps 2012 et non 2011 comme il l'est écrit sur sa couverture. Dans ce nouveau numéro de très haute tenue des Carnets de la Noir'rôde, outre une tonalité rebelle toute mesurée avec un édito qui ne veut pas en être un car on en a tous un peu soupé, ce qui se démarque c'est la qualité littéraire de la plupart des chroniques. Ainsi Andromaque Allane (oui, bon, les Carnets ont aussi le bon mauvais gout de proposer comme pseudonymes de rédacteurs des jeux de mots alambiqués) au sujet de Sur les nerfs, le roman qui nous parle des "lifeless", écrit-il : "Il n'y a rien à expliquer, oui, les gamins ne pourront jamais s'en sortir, oui, les nanas sont traitées comme des chiens, voire des chiennes et ce n'est pas la lune que l'on peut admirer dans le caniveau." Le ton et le style sont donc donnés, et la Vache de nous proposer de (re)lire Thomas H. Cook, Michèle Barrière, Deon Meyer, Paul Cleave ou encore Naïri Nahapétian, faisant œuvre d'éclectisme. Tout juste si on lui reprocherait son affection pour la nouvelle publication d'un roman du regretté Richard Stark (Donald Westlake), Demandez au perroquet, énième aventure d'un Parker en quête d'une intrigue qui tient la route, et d'une construction faite pour durer plus de deux cents pages...
Les carnets poursuivent en outre leur très bonne idée de nous proposer des romans pas chers, au format poche, ouvrant leur rubrique sur les rééditions de Dashiell Hammett, et la clôturant sur La Mort au crépuscule, du regretté (parce qu'il vient de mourir et non pour un emprunt malhonnête comme aurait pu l'énoncer Pierre Desproges) William Gay. Des chroniques en nombre, deux informations sur deux festivals et un croquis de Dashiell Vachett' réalisé par Jean Clerc en 1999 : voilà le contenu du nouveau numéro des Carnets de la Noir'Rôde.

Sommaire :
Édito
Chroniques (Sur les nerfs, de Larry Fondation, L'Hiver du commissaire Ricciardi, de Maurizio de Giovanni, Au lieu-dit Noir-Étang, de Thomas H. Cook, Le Sang de l'hermine, de Michèle Barrière, Sur les traces, de Deon Meyer, Un père idéal, de Paul Cleave, Dernier refrain à Ispahan, de Naïri Nahapetian, Samedi 14, de Jean-Bernard Pouy, Pièce détachée, de Pieter Aspe, Demandez au perroquet, de Richard Stark, Meurtre aux poissons rouges, de Andrea Camilleri & Carlo Lucarelli, & Meurtre dans le boudoir, de Frédéric Lenormand), par Amdromaque Allane, René Grauni, Fab Sinthe, Michel Dessablons, Corinne Naidet, Richard Donnet, Alain Bandry, Roger Niveur, Mélusine Fandelle & Henri Dromelle
Lire pas cher (L'Introuvable, de Dashiell Hammett, Le Faucon maltais, de Dashiell Hammett, Quai des enfers, d'Ingrid Astier, L'Homme dans la vitrine, de Kjell Ola Dahl, Vampires, de Thierry Jonquet, les Leçons du Mal, de Thomas H. Cook, Mauvais fils, de George P. Pelecanos, La Théorie du panda, de Pascal Garnier, Les Yeux fermés, de Gianrico Carofiglio, El Bronx, de Jerome Charyn, Baby Boom, de Jean Vautrin, Adieu Jérusalem, d'Alexandra Schwartzbrod, Le Danger dans la peau, de Eric van Lustbader, Arrêtez-moi là !, de Iain Levinson & La Mort au crépuscule, de William Gay)
La BD du carnet (In The Name Of..., de Will Argunas), par Old Seven
Infos festivals (Quais du polar & Festival des littératures policières, noires et sociales)


Ouvrages chroniqués : Adieu Jérusalem | À la trace | Au lieu-dit Noir-Étang... | Demandez au perroquet | Dernier refrain à Ispahan | El Bronx | In the name of... | La Mort au crépuscule | La Théorie du panda | Le Danger dans la peau : La Sanction de Bourne | Le Sang de l'hermine | Les Yeux fermés | L'Homme dans la vitrine | L'Introuvable | Mauvais fils | Meurtre aux poissons rouges | Pièce détachée | Quai des enfers | Sur les nerfs | Un père idéal
lundi 27 août 2012

Pied de page