La Tête en noir nº156

Mais non, je t'ai juste un peu facilité la vie. Tu avais tout ce qu'il fallait. Une espèce de cruauté honnête.
Jerome Charyn - Sous l'œil de Dieu
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 18 août

Contenu

La Tête en noir n°156

Fanzine

MAJ lundi 09 mai 2011
Visuel de la revue La Tête en noir n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Tête en noir n°156
Mai-juin 2012
Parution bimestrielle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 1142-9216
Comment se procurer la revue ?

La Tête en noir
Adresse : 3, rue Lenepveu, 49100 Angers, France

Ce qu'il faut savoir sur la revue
"La Tête en noir", l'un des plus vieux fanzines du genre, est orchestré de main de maître par Jean-Paul Guéry. Il rassemble quelques maniaco-professionnels du genre parmi lesquels Claude Mesplède, Paul Maugendre, Alfred Eibel et Christophe Dupuis qui nous font découvrir leurs coups de cœur.
"La Tête en noir", fanzine gratuit que l'on peut demander sous sa forme papier (il faut quand même envoyer de quoi l'imprimer et le timbrer) est également disponible au format *PDF sur le site du bouquiniste Phénomène J

Quelques petites révolutions dans ce numéro 156 de La Tête en noir avec la disparition en première page de l'article de Claude Mesplède. Jean-Hugues Villacampa en profite pour dire tout le bien qu'il pense de Machiadam, de Jilali Hamham, un auteur croisé en la mairie angevine fin mars 2012 aux alentours de 18 h 15. Ce n'est évidemment pas assez pour faire des petites révolutions, d'autant que Claude Mesplède, certes rétrogradé mais toujours présent, s'offre un article de haute tenue sur deux festivals auquel il a participé pour l'essentiel du côté obscur mais non sombre  Beaune et Lyon. Et l'homme de s'attarder sur des films visionnés et des romans primés. Non, la chronique de Christophe Dupuis, éminence grise du polar qui hante également les murs k-libristes, est elle absente. Temporairement ? Nous l'espérons ! En attendant, La Tête en noir donne la parole à un exilé canadien en la personne de Luc Baranger, justement primé à l'occasion d'un concours de nouvelles rock. On le connaissait écrivain. On le savait musicien. Ce n'est donc que justice. Pour le reste, Jean-Marc Laherrère surprend avec un avis enthousiaste sur Noir karma, le dernier roman édité à la "Série noire" de Stefan Maní. Son premier roman nous était tombé des mains manquant d'écraser nos pieds. Nous avions pris garde de bien faire attention à la lecture du second : une sage précaution vaut mieux que pas de précaution du tout. Nous avions alors jugé avoir bien eu raison. Un numéro dense mais avec moins de choix qu'habituellement (ce qui est plutôt rassurant), quelques écarts vers la littérature d'anticipation, des entrefilets sur des remises de prix et des parutions d'autres revues. À la fois de l'ordinaire pour les lecteurs assidus de ce fanzine et quelques surprises...

Sommaire :
La chronique de Jean-Hugues Villacampa : Machiadam, de Jihal Hamham - le nouveau polar de la banlieue
La chronique de Michel Amelin : le faux quotidien de Linwood Barclay (Les Voisins d'à côté & Crains le pire, de Linwood Barclay)
En bref... (Paris Noir, sous la direction d'Aurélien Masson, Le Mystère Sherlock, de J. M. Erre, La Nuit des corbeaux, de John Connolly, Un type bien, de Dean Koontz, Les Dernières enquêtes de Monsieur Lecoq, d'Émile Gaboriau, Trois vautours, de Henry Trujillo, San-Antonio, tome 10, de San-Antonio, Le Voyageurdu passé, de Paul Halter, Pas de pitié pour Martin, de Karin Slaughter, Les Romans durs, tomes 1, 2 & 3, de Georges Simenon), par Jean-Paul Guéry
La page de Jean-Marc Laherrère - deux seconds romans, qui n'ont pas grand-chose à voir l'un avec l'autre, sinon leur qualité (Un voyou argentin, d'Ernesto Mallo, L'Homme à la bombe, de Christian Roux & Noir karma, de Stefan Maní)
La chronique de Claude Mesplède - encore des festivals, encore des prix ! Chaque année, fin mars-début avril, se suivent ou se chevauchent les festivals de Beaune pour le cinéma policier et celui de Lyon, plutôt consacré aux livres policiers
Y a pas que le polar dans la vie (revue Rock Hardi n° 42, La Tête en l'ère n° 17 et ImaJn'ère 2012)
Des nouvelles de l'Angevin Luc Baranger ("One Way Out", nouvelle publiée dans le recueil collectif Des nouvelles du rock primé à l'occasion de la troisième édition du Concours de la Nouvelle Rock. "Luc nous donne de ses nouvelles" : lettre de Luc Baranger)
Paul Maugendre a lu pour vous (Angel, d'Alain Philippe Coltier)
Les découvertes de Gérard Bourgerie (Un patron modèle, de Seth Greenland)

Comité de rédaction : Michel Amelin | Jean-Paul Guéry | Jean-Marc Laherrère | Paul Maugendre | Claude Mesplède | Jean-Hugues Villacampa

Auteurs traités : Luc Baranger (Lettre) | Gérard Berthelot (Illustration)
Ouvrages chroniqués : Angel | Les Dernières enquêtes de Monsieur Lecoq | L'Homme à la bombe | Noir karma | Paris Noir | Un voyou argentin
lundi 30 juillet 2012

Pied de page