La Vache qui lit nº131

- Isaac, comment le dernier romantique qui reste sur terre a-t-il fait pour devenir maire de New York ? - Ça, c'est la politique. les gens adorent le type qui n'a pas très envie de se présenter. Je pourrais foutre un bazar pas possible.
Jerome Charyn - El Bronx
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 28 mai

Contenu

La Vache qui lit n°131

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°131
Octobre 2012
Parution mensuelle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

En cette période de rentrée, La Vache qui lit s'étoffe. Nombre de rédacteurs à la tonalité différente mais présente arrivent à la rédaction de Annick, qui propose une chronique de l'un des meilleurs si ce n'est le meilleur roman de George P. Pelecanos, King Suckerman (même si elle lui trouve des similitudes avec le beaucoup plus fade Un jour en mai), à Marie & Jean-Pierre qui proposent un intéressant article sur C. J. Box, un romancier qu'ils semblent apprécier pour sa vision des étendues sauvages du Wyoming, les "valeurs profondes d'une certaine Amérique", et une carrière débutée en multipliant les petits boulots. Et les deux rédacteurs d'insister sur les romans de la série des "Joe Pickett" pour "l'histoire familiale, locale, amicale". Si l'ensemble souffre quand même de l'absence de livres actuels (Michèle G. dans une rubrique impertinente "Glop-pas glop" nous offre une immersion grand écart dans le roman policier avec 1275 âmes, de Jim Thompson et La Princesse des glaces, de Camilla Läckberg - avec une comparaison très intéressante entre l'univers de la romancière suédoise et celui d'Agatha Christie), il se signale par des articles plus convaincants, plus argumentés avec une certaine tonalité de choix et cette envie de bien faire, de bien écrire, propres aux premières publications.
Une histoire à suivre !

Sommaire :
- Édito, par Serge Vacher.
- Quelques généralités (La Tête en noir, Polardisons), par Serge Vacher.
- Chronique d'Annick (King Suckerman, de George . Pelecanos).
- Les Avis de Michèle (La Princesse des glaces, de Camilla Läckberg, 1275 âmes, de Jim Thompson & La Route de tous les dangers, de Kris Nelscott).
- Pourquoi nous aimons C. J. Box ? par Marie & Jean-Pierre.
- Que du bon ! (Bangkok 8, de John Burdett), par Serge Vacher.

Comité de rédaction : Serge Vacher

Auteurs traités : C.J. Box (Article)
lundi 15 octobre 2012

Pied de page