813 nº115

À l'échelle de l'humanité, c'est peu de chose. Je le sais. Mais je me fous de l'échelle de l'humanité.
Sandrine Collette - Des nœuds d'acier
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 juillet

Contenu

813 n°115

Revue

MAJ mercredi 27 octobre 2010
Visuel de la revue 813 n°
Pays : France





Prix: 8,5 €
813 n°115
Avril 2013
Parution trimestrielle
64 p. : 21.00 x 30.00 cm
ISSN 0751 3879
Comment se procurer la revue ?

813
Adresse : 87, rue Bobillot, 75013 Paris, France
E-mail : huitcent13@813.fr
Téléphone : 0142644869
Site : http://www.813.fr/

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Créée en 1980 par l'association éponyme, la revue 813 est un modèle de longévité. Les premiers numéros étaient tapés à la machine et agrafés à la main. Aujourd'hui, la revue a évolué. Son contenu et ses participants également. D'un point de vue général, l'association 813 fait des appels à contribution auprès de ses adhérents. De grands noms de l'illustration soignent généralement la couverture (Tardi, Claeys, Pétillon...) ; les dossiers sont finement montés et leur rigueur et leur passion en font un réel outil pour les chercheurs et les passionnés du genre.

L'on pourrait penser qu'il y a dans ce nouveau numéro de 813 comme un hiatus entre les nombreux et mérités hommages éclairés rendus à Joseph Bialot et l'interview de Craig Johnson réalisée par Corinne Naidet à l'occasion de la sortie de Dark Horse si ce n'était cet humour nécessaire dont nous parle le romancier, père littéraire de Walt Longmire, shérif du Wyoming. Un hiatus qui aurait même pu être plus conséquent au vu de la haute tenue du dossier que la rédaction consacre à Jim Thompson. Mais, et vous le découvrirez au hasard de votre lecture de ces pages, il y a des points d'achoppement. L'humour noir qui caractérisait Jim Thompson, un auteur jusqu'au-boutiste heureusement redécouvert en France, est un lien sûr. Passé ce rapprochement, les traducteurs Pierre Bondil et Jean-Paul Gratias nous éclairent sur des phénomènes éditoriaux étranges que le passé peut expliquer mais que les nombreuses et récentes rééditions ne peuvent excuser. Nous voulons parler bien sûr de ces coupes et de ces traductions étranges qui pouvaient amener un roman à perdre un quart de son contenu. N'épiloguons pas sur le dossier : sa lecture apportera bien plus. Après cela, le "reste" ne semble qu'ordinaire. Il y a cette rétrospective BD bienvenue de Frédéric Prilleux, cette playlist amusante de James Sallis, une nouvelle somme toute classique de Michaël Mention, et une rubrique livres qui met surtout en avant que le polar se raconte de Guérif à Mesplède en passant par Touchant. Nous ne pouvons nous empêcher de noter cependant que les éditions Rivages sont un peu omniprésentes dans ce numéro. Qu'il consacre Jim Thompson, c'est un fait, que l'auteur soit traduit intégralement par Rivages, c'en est un autre, et que donc Rivages se retrouve au centre dudit dossier, il n'y a rien que du normal, et donc rien à redire. La présence de James Sallis, auteur qui écume aussi bien les parutions Rivages que celles de Gallimard peut passer. La nouvelle policière de Michaël Mention, publié par Rivages... Et la découverte de Shirley Jackson éditée par Rivages... Sans compter un Polaroïdes inauguré par Donald Westlake (édité par...) et qui se conclue par une chronique de Du polar, de François Guérif, éditeur chez... Eh bien ça fait un tantinet beaucoup, mais ça ne doit pas non plus nous faire oublier que la revue est associative et donc tributaire des contributions (de qualité) de ses adhérents. Alors ne boudons pas notre plaisir et retranchons nous derrière un bon Jim Thompson en attendant un nouveau numéro qui nous fera découvrir d'autres maisons d'édition, d'autres littératures écrites par de nouvelles plumes avec toujours autant d'enthousiasme ! Ce numéro avec son dossier Jim Thompson fera quoi qu'il en soit date.

Sommaire :
Édito de Hervé Delouche
Hommage à Joseph Bialot, par Tonino Benacquista, Bruno Corty, Pierre Fourniaud, François Guérif, Jeanne Guyon & Claude Mesplède
Rencontre avec Craig Johnson (Dark Horse), par Corinne Naidet

Dossier Jim Thompson
Lire Thompson aujourd'hui, par Olivier Gamas
Retraduire Thompson (L'Assassin qui est en moi & L'Échappée), par Pierre Bondil & Jean-Paul Gratias
La Mitraillette ou le frigo, par Jean-Bernard Pouy
Entretien avec François Guérif, par Gwenaëlle Denoyers & Hervé Delouche
Mr Zero et l'infini, par Jean-Pierre Deloux
Le Dostoïevski du peuple, par James Sallis
De "la fin du livre" au livre de la fin, par Benoît Tadié

Portfolio : Les Miroirs magiques, de Nadine Monfils
"Aigreurs de jeunesse", une nouvelle de Michaël Mention
Seconde chance : Shirley Jackson, par Mikaël Demetz
Une vie entre les plages : la playlist de James Sallis
Cases noires : retour sur 2012 (Pizza Road Trip, d'El Diablo & Cha, Tony Chu & Flambé !, de John Layman & Rob Guillory, Scalped : la vallée de la solitude & Scalped : rongé jusqu'à l'os, de Jason Aaron & R. M. Guéra, Fatale 1  la mort aux trousses, d'Ed Brubaker & Sean Philipps, Castilla Drive, d'Anthony Pastor, Blast 3 : la tête la première, de Manu Larcenet, Bang ! Katinka, de Jean-Christophe Deveney & Loïc Godart, La Peau de l'ours, de Zidrou & Oriol, Les Faux visages, une vie imaginaire du gang des postiches, de David B. & Hervé Tanquerelle, Tif et Tondu - Intégrale 11 : sortilèges et manipulations, de Desberg & Will), par Frédéric Prilleux
Play it (again) Sam : des adaptation de Thompson méconnues (The Killer Inside Me, de Burt Kennedy, The Kill-Off, de Maggie Greenwald, After Dark, My Sweet, de James Foley & This World, Then the Fireworks, de Michael Oblowitz), par Jeanne Guyon & François Guérif
Sans oublier : Jim Thompson, le polar dans la peau, de Richard Hamon
Polaroïde : l'actualité de ces derniers mois (Et vous trouvez ça drôle ?, de Donald Westlake, On the Brinks, de Sam Millar, Histoire véridique de 813, association des amis de la littérature policière, de Jean-Louis Touchant, Coco, de Abdel-Hafed Benotman & Laurence Biberfeld, Marseille's burning, de Cédric Fabre, Un perroquet nommé Rocco & Un voleur pas ordinaire, de Gérard Lecas, La Forteresse de Breslau, de Marek Krajewski, Chiennes de vie, de Frank Bill, Trente ans d'écrits sur le polar - 1982-2012 - volume 1, de Claude Mesplède & Du polar : entretiens avec Philippe Blanchat, de François Guérif), par Marie Narjoux, Jean-Marc Laherrère, Boris Lamot, Jeanne Guyon, La Rédaction, Jacques Lerognon, Mikaël Demetz, Corinne Naidet & Hervé Delouche.

Comité de rédaction : Tonino Benacquista | Pierre Bondil | Jean-Paul Gratias | François Guérif | Jean-Marc Laherrère | Claude Mesplède | Jean-Bernard Pouy | James Sallis

Auteurs traités : François Guérif (Interview) | Craig Johnson (Interview) | Nadine Monfils (Photo) | James Sallis (Article) | Romain Slocombe (Photo) | Jim Thompson (Dossier & Photo)
Ouvrages chroniqués : 30 ans d'écrits sur le polar : 1982-2012 Volume 1, Chroniques, fictions, entretiens, essais | Castilla Drive | Dark horse | Du polar : entretiens avec Philippe Blanchet | Histoire véridique de 813, association des amis de la littérature policière | L'Assassin qui est en moi | L'Échappée | Les Faux Visages | Marseille's burning | Nous avons toujours vécu au château | Tif et Tondu, intégrale - 11 : Sortilèges et manipulations
mardi 17 décembre 2013

Pied de page