Les Grandes affaires criminelles nº5

La veille, Abel et elle avaient révélé au monde un mensonge d'État sans précédent, mais les pêchés des hommes avaient maintenant été lavés par la neige.
Jean-Pierre Goux - Siècle bleu - 2. Ombres et lumières
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 25 août

Contenu

Les Grandes affaires criminelles n°5

Magazine

MAJ mercredi 24 février 2016
Visuel de la revue Les Grandes affaires criminelles n°
Pays : France





Prix: 9,50 €
Les Grandes affaires criminelles n°5
Septembre-octobre-novembre 2005
Parution trimestrielle
114 p. : 21.00 x 28.00 cm
ISSN 2275-5454

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Anthony Frot, qui a été le directeur de la collection "Grandes Affaires Criminelles" chez De Borée de 2007 à 2010 est devenu éditeur coordinateur chez Oracom, maison éditant des magazines sur le design, le développement personnel, la photographie, la gestion du Web, la cigarette électronique, le sport, les mobiles, la santé, le jardin, les mandalas... et maintenant l'histoire ! Avec Mythologie(s), Les Grandes Affaires de l'Histoire et Les Grandes Batailles : la Seconde Guerre mondiale, Les Grandes Affaires Criminelles prennent place dans cette nouvelle thématique.
Difficile de se faire une place en presse au sein du rayon particulier des magazines spécialisés. Les prix sont conséquents (en ce qui concerne celle-ci 9,50 €.) car il n'y a pas de publicité intérieure. Le magazine spécialisé doit donc offrir un plus par rapport au magazine grand public. Ici, ce sera l'iconographie et la concision de la rédaction.

Cette revue trimestrielle coordonnée par Anthony Frot, qui lança la collection "Les Grandes affaires criminelles" chez De Borée (désormais suspendue), fait partie d'un panel de revues d'histoire et de sciences éditées par la société Oracom. La revue s'avère copieuse et sans aucune publicité. Anthony Frot fait appel à ses anciens collaborateurs de De Borée, comme ici Christophe Belser (auteur de multiples tomes centrés sur les affaires du Grand Ouest) pour un dossier "Spécial Bretagne". On y découvrira de nouvelles affaires étonnantes comme celle du massacre du passeur de la Rance et de sa famille au village de Quelmer en 1790 avec plusieurs photos des bâtiments prises par Christophe Belser. Photos imprimées en noir et blanc pour faire plus ancien et décorées de quelques gouttes de sang par le graphiste de la rédaction. C'est certainement l'un des avantages de la revue par rapport au livre. Dans les gros titres de De Borée classés par départements et régions, la documentation, même si elle était présente, n'était qu'annexe au texte qui tendait, lui (surtout pour certains auteurs), à une novélisation souvent préjudiciable au caractère historique. Le magazine évite ce genre de dérive par la concision des articles pleine page et surtout la présence de reproductions de documents authentiques. Photos d'époque, affiche, articles, dessins, plans, gravures... Tout est mis en œuvre pour que le lecteur se replonge dans une époque le temps de la lecture. Impossible de citer toutes les affaires abordées dans ce numéro car elles sont trop nombreuses. Au dossier Bretagne, on retiendra "La Meurtrière au visage d'ange", Amélie Kerlo, vingt ans, qui a assassiné la fille de douze ans d'une commerçante voisine en 1922 et l'horrible exécution de deux hommes en 1899 à l'Immaculée près de Saint-Nazaire où, à la demande de la mère d'un exécuté qui veut enterrer sa dépouille dans le village, l'aide du bourreau saisit l'une des deux têtes dans le panier et la tend à la mère en demandant : "C'est celle-là ?"
Outre le dossier, on notera le chapitre "Les Images du crime" avec de grandes photos sur doubles pages concernant chacune de grandes affaires (ici, Sadi Carnot, Paul Doumer, Lucien Léger, Violette Nozière, Georges Boucheseiche, le Petit Clamart et l'angélique Jacques Fesch, décapité et peut-être un jour béatifié). N'oublions pas les autres articles tout aussi copieux écrits par d'autres collaborateurs - Bruno Delahaye, Jean-Michel Cosson, Fabienne Desseux, Marie-Christine Bessou, Philippe Grandcoing et Jean-François Miniac -, ce dernier mettant aussi au service de la revue son bon coup de "sanguine" pour réaliser des portraits en gros plan.
Au final, après une très intéressant interview de l'écrivain ex-taulard Nan Arousseau mené par toujours Jean-François Miniac, ce sont vingt-huit affaires qui sont résumées ou traitées.

Sommaire :
Édito, par Anthony Frot

Actualités
Actualités de l'Histoire : toute l'actualité à ne pas manquer
Expositions-musées.Le verre au quotidien. Sorciers antiques. Un nouveau musée de la préhistoire à Aurignac. Le partage multiconfessionnel. L'apogée de la peinture napolitaine. Redécouvrir le Titanic. Le musée Victor Schœlch. Le rayonnement de Clairvaux. Divers. Le Souffle (d'Alexandre Kott), chef d'œuvre visuel. Les grandes heures du tennis français en timbres. Sur les pas de l'armée française d'Orient. La restauration de la chapelle funéraire des Bourbons.

Témoignages : exclusif
Rencontre avec Nan Aurousseau, par Jean-François Miniac

À la une : martyrs et victimes politiques
Louis XVI était-il coupable ?, par Philippe Grandcoing
Lincoln, l'homme qui ne put présider un pays en paix, par Philippe Grandcoing
Jacques Clément. La haine au bout du couteau, par Jean-Michel Cosson
Mother India, "L'Inde, c'est Indira, et Indira, c'est l'Inde", par Marie-Christine Bessou

Cahier spécial "La Bretagne, terre de crime". Par Christophe Belser
Ille-et-Vilaine. Le massacre de l'Égorgerie. L'égorgeur de Saint-Malo.
Morbihan. Passion criminelle. La meurtrière au visage d'ange.
Loire-Atlantique. La négligence du bourreau. "Bébert", le pégriot.
Côtes-d'Armor. La Crucifixion de Philippe Omnès.

Nos rubriques
Un œil sur notre temps. Dessins de Jean-François Miniac. Boualem Bensaïd et Khaled Kelkal : c'est un 25 juillet, vers 17 heures... Par Fabienne Desseux. Omar Raddad : un procès sans fin. Par Fabienne Desseux. Pierre Chanal, innocent pour l'éternité. Par Fabienne Desseux. Caroline Dickinson : l'ADN pour témoin. Par Fabienne Desseux. Émile Louis ou les ombres de l'Yonne. Par Fabienne Desseux. Portfolio. Les images du crime. Acte I - Sadi Carnot ; Paul Doumer ; Lucien Léger ; Violette Nozière. Les images du crime. Acte II - Georges Boucheseiche ; l'attentat du Petit-Clamart ; Jacques Fesch. Le Diable des Ardennes. Par Bruno Dehaye. Lyon 1894, un président assassiné par un anarchiste. Par Philippe Grandcoing. Jacques Vacher, le premier serial killer des annales judiciaires françaises. Par Philippe Grandcoing. En Champagne normande s'élève un Voltaire... Par Jean-François Miniac.

Comité de rédaction : Christophe Belser | Jean-Michel Cosson
vendredi 26 février 2016

Pied de page