La Tête en noir nº135

- Je pensais que les joueurs étaient tous des gentlemen. - Ils sont avant tout des joueurs.
Joseph M. Newman - Les Bannis de la sierra
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 17 novembre

Contenu

La Tête en noir n°135

Fanzine

MAJ lundi 09 mai 2011
Visuel de la revue La Tête en noir n°
Pays : France





La Tête en noir n°135
Novembre-décembre 2008
Parution bimestrielle
12 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 1142-9216
Comment se procurer la revue ?

La Tête en noir
Adresse : 3, rue Lenepveu, 49100 Angers, France

Ce qu'il faut savoir sur la revue
"La Tête en noir", l'un des plus vieux fanzines du genre, est orchestré de main de maître par Jean-Paul Guéry. Il rassemble quelques maniaco-professionnels du genre parmi lesquels Claude Mesplède, Paul Maugendre, Alfred Eibel et Christophe Dupuis qui nous font découvrir leurs coups de cœur.
"La Tête en noir", fanzine gratuit que l'on peut demander sous sa forme papier (il faut quand même envoyer de quoi l'imprimer et le timbrer) est également disponible au format *PDF sur le site du bouquiniste Phénomène J

Sommaire
La Chronique de Claude Mesplède - Deux voix singulières : Caryl Férey et Pascal Garnier
La Chronique de Michel Amelin - Bons baisers de la maison du crime
En bref... par Jean-Pierre Guéry (Allers sans retours, de Jean-Hugues Oppel, Le Jour des morts, de Judith A. Jance, Noir américain, d'Armand Cabasson et La Hyène, de Hilary Norman)
La Page de Jean-Marc Laherrère (Les Feuilles mortes, de Thomas H. Cook et Breakout de Richard Stark)
Le Choix de Christophe Dupuis (Lolita Complex, de Romain Slocombre et Le Tri sélectif des ordures, de Sébastien Gendron)
Paul Maugendre... le retour ! (Toute la nuit devant nous, de Marcus Malte)
La Chronique SF de Jean-Marc Villacampa - Polar et SF, même combat ?
Alfred Eibel a lu pour vous (Jérôme, de Jean-Pierre Martinet)
Les découvertes de Gérard Bourgerie (Manhattan Nocturne, de Colin Harrison)

Petit décryptage
Zulma est à la fête dans ce numéro qui signe aussi le retour d'un de ses éléments-phare, Paul Maugendre. C'est aussi l'occasion d'introniser un autre mauvais genre, la science fiction.


Ouvrages chroniqués : La Théorie du panda | Lolita complex - L'océan de la stérilité 1 | Toute la nuit devant nous
mardi 06 janvier 2009

Pied de page