La Vache qui lit nº86

Le maire était malade. Il se mourait. La guerre n'empêche pas d'être malades, ni de mourir de maladie.
Georges Simenon - Le Clan des Ostendais
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 21 novembre

Contenu

La Vache qui lit n°86

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°86
Octobre 2007
Parution mensuelle
12 p. : 14.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Numéroté à la main, le 86 de La Vache qui lit s'arrête sur un ouvrage de Laurent Bourdelas chez L'Harmattan, Le Paris de Nestor Burma puis sur un livre de la région, Les Anges du Limousin, préfacé par Jacques Migozzi, qui est le doyen de la Faculté des Lettres de Limoges et qui dirige le Centre de recherches sur les littératures populaires et les cultures médiatiques à Limoges. Du lourd...

Sommaire
Le Paris de Nestor Burma, de Laurent Bourdelas - L'occupation et les trente glorieuses de Léo Malet (chronique), par Serge Vacher
Les Anges du Limousin, de Nicolas Bouchard & Lionel Londeix (chronique), par Serge Vacher
Que du bon ! (Hématome, de Maud Mayeras), par Serge Vacher

Comité de rédaction : Serge Vacher
mardi 12 janvier 2010

Pied de page