La Tête en noir nº130

Il ya des jours où vous êtes à peine présent dans votre vie, et celui-là en était un. Assez éméché, je somnolais à mon bureau lorsque j'entendis claquer un coup de feu sur l'autre rive de Vägen.
Gunnar Staalesen - Où les roses ne meurent jamais
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 17 novembre

Contenu

La Tête en noir n°130

Fanzine

MAJ lundi 09 mai 2011
Visuel de la revue La Tête en noir n°
Pays : France





La Tête en noir n°130
Janvier-février 2008
Parution bimestrielle
8 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN 1142-9216
Comment se procurer la revue ?

La Tête en noir
Adresse : 3, rue Lenepveu, 49100 Angers, France

Ce qu'il faut savoir sur la revue
"La Tête en noir", l'un des plus vieux fanzines du genre, est orchestré de main de maître par Jean-Paul Guéry. Il rassemble quelques maniaco-professionnels du genre parmi lesquels Claude Mesplède, Paul Maugendre, Alfred Eibel et Christophe Dupuis qui nous font découvrir leurs coups de cœur.
"La Tête en noir", fanzine gratuit que l'on peut demander sous sa forme papier (il faut quand même envoyer de quoi l'imprimer et le timbrer) est également disponible au format *PDF sur le site du bouquiniste Phénomène J

Sommaire
La Chronique de Claude Mesplède - Un Américain à Paris (Rendez-vous dans le 18e, de Jake Lamar, et Balistique du désir, de Max Obione)
La Chronique de Michel Amelin - Les Esprits s'échappent des chambres de la mort (Chambre noire, d'Eva-Maria Liffner, et La Chambre d'Horus, de Paul Halter)
Alfred Eibel a lu pour vous (Jazz et polar, de Bob Garcia)
Le Choix de Christophe Dupuis (Les Bâtisseurs de l'Empire, de Thomas Kelly, et Le Tour maudit, de Louise Welsh)
La Page de Jean-Marc Laherrère (Moi, Fatty, de Jerry Stahl, et Soleil noir, de Patrick Pécherot)
Les Découvertes de Gérard Bourgerie (Dictionnaire du roman populaire francophone, de Daniel Compère, et Magie noire, de John Case)

Petit décryptage
Michel Amelin s'arrête très longuement sur Chambre noire, d'Eva-Marie Liffner. Gérard Bourgerie, une fois n'est pas coutume, traite de deux ouvrages dont Le Dictionnaire du roman populaire francophone, très bon document de vulgarisation aux multiples visuels.


Ouvrages chroniqués : Chambre noire | Rendez-vous dans le 18e
mardi 11 septembre 2012

Pied de page