Carnet de la Noir'Rôde nº4

Le prêtre entama le service en proclamant la gloire de Satan à diverses reprises. C'était du déjà-vu. N'était le suspense entretenu, cela faillit même ennuyer.
Olivier Seigneur - La Marquise des poisons
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 22 juillet

Contenu

Carnet de la Noir'Rôde n°4

Bulletin

MAJ jeudi 20 août 2009
Visuel de la revue Carnet de la Noir'Rôde n°
Pays : France





Prix: 5.00 €
Carnet de la Noir'Rôde n°4
Quatrième trimestre 1998
Parution trimestrielle
20 p. : 15.00 x 21.00 cm
ISSN
Comment se procurer la revue ?

La Noir'Rôde
Adresse : Le Boticelli, Les Hameaux du Soleil, 06270 Villeneuve Loubet, France
E-mail : noirode@lanoirode.com
Téléphone : 0493228883
Site : http://www.lanoirode.com

Ce qu'il faut savoir sur la revue
Les Carnets de la Noir'Rôde paraissent quatre fois par an. Ils proposent des interviews et des chroniques littéraires. Une vision noire qui vient du sud de la France. La maquette est en noir et blanc, et ici ou là des illustrations originales parsèment allègrement un bulletin conçu par des fanas de littérature noire au bon sens aiguisé.

Sommaire
Notre feuilleton : Pastaga Blues de Marie Higgins Sullitzer
La Noir'Rôde à Roquebrune en spectacle
Livres à lire : critique / programme par Corinne Naidet, JPS, Catwoman, Elwood, Olaf, F. Chevignon & Zizou (Hors d'atteinte, de Steven Soderbergh, Les Rivières pourpres, de Jean-Christophe Grangé, Barcelonia connection, d'Andreu Martin, Graine de courge, de Philippe Carrese, Rouge sumac, de Jean-Bernard Pouy, Patrick Raynal & Phillipe Carrese, Carnage, constellation, de Marcus Malte, La Forme de l'eau, d'Andrea Camilleri, La Crête des fous, de Jamie Harrison, Crimes en série, de James Ellroy, Train d'enfer, de Michel Amelin, Soléa, de Jean-Claude Izzo)

Petit décryptage
Plus de brèves que dans le numéro précédent, on retrouve l'esprit initial de la revue. Toujours pas de rigueur quant aux pseudonymes de Corinne Naidet et de Cat Woman (Catwoman). Des chroniques un peu partout avec un arrêt sur un petit bijou : Rouge sumac un disque de blues parlé par Jean-Bernard Pouy et Patrick Raynal accompagnés musicalement par Philippe Carrese ! Suite du survol des collections noires et policières avec les maisons d'édition du Fleuve noir et de Baleine.

mercredi 07 janvier 2009

Pied de page