k-libre - article

Un homme comme Julio Chesma ne pouvait se satisfaire d'une mère névrosée telle que la veuve, ou d'une partenaire de tennis telle que Teresa Marsé. Il avait besoin de quelqu'un qui fût en pleine communion avec la révolte que clamait son tatouage. Le tatouage de Julio Chesma s'adressait à quelqu'un qui avait pris sa vie au sérieux.
Manuel Vásquez Montalbán - Tatouage
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 13 juin

Contenu

Série criminelle (10)

MAJ dimanche 13 juin

Série criminelle (10)
© David Delaporte / k-libre

23 janvier 2013 - Complicité aggravée. Ma lecture finie, les deux livres se sont payés une coexistence colérique et jubilatoire, qui ne me devait plus rien, et comme deux marionnettes dont les marionnettistes eussent tourné le dos pour vaquer à leurs occupations quotidiennes, ils ont commencé à converser, à se vanner, à rivaliser de cruauté et de lucidité. À en redemander et en redemander encore, de cette boue humaine dont ils désiraient s'extraire : Le Sang noir du Chemin des Dames (Louis Guilloux) battait Comme un écho errant (Jean Meckert), au large de Mururoa, un demi-siècle plus tard.

Retrouvez l'ensemble des Séries criminelles.
Liens : Jean Meckert | Comme un écho errant Par Stéphane Prat

publicité

Pied de page