k-libre - auteur - Yves Patrick Delachaux

Je ne voyais que du gris autour de moi et soudain j'ai été violemment assailli par un syndrome bien connu : la colère du soldat qui revient du champ de bataille et se trouve confronté à la vanité de la vie à l'arrière.
Yishaï Sarid - Une proie trop facile
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Aucune terre n'est promise
Écrivain de polar et de fantasy ayant connu un succès modéré, Lior Tirosh fuit les ruines de son mariage ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 mai

Contenu

Yves Patrick Delachaux

MAJ dimanche 26 septembre 2010
© D. R.

Biographie Yves Patrick Delachaux


Naissance à Genève .
Yves Patrick Delachaux, né à Genève en 1966, est romancier, scénariste, essayiste, formateur d'adulte et consultant expert de police pour le Cabinet Delachaux & Maillard. Il a été seize ans policier - entre 1992 et 2008 -, expert fédéral en Éthique et Droits de l'Homme pour les examens des policiers. Il est aujourd'hui enseignant et expert fédéral pour le brevet de Spécialistes en Asile et Migration et élu parlementaire de l'Assemblée constituante pour une nouvelle Constitution genevoise.
Après douze années d'intervention de police, de 1992 à 2004, il rejoint le service psychologique de la police genevoise, avec pour mission de développer et piloter les programmes d'éthique et droits de l'Homme. Il obtient un Master à l'Université de Genève, en faculté des Sciences de l'Éducation, en  2005.
Il a été, avec Sarah Khalfallah et Alain Devegney, l'un des personnages centraux d'un film documentaire tourné en 2001 sur le travail de flic de quartier, Pas les flics pas les Noirs pas les Blancs, de Ursula Meier, coproduit par la Télévision Suisse Romande et Arte. Ce film démontre une expérience innovante de résolutions de conflits en contexte migratoire (police de proximité).
En 2003, Yves Patrick Delachaux publie Flic de Quartier (Zoé), son premier roman, autofiction qui a été particulièrement appréciée pour la découverte d'un métier finalement bien mal connu par la société civile. En 2005 il publie son deuxième roman, Flic à Bangkok (Zoé). Ce livre entraîne le lecteur dans une enquête en Asie du  Sud-est. Les éditions Points dans leur collection "Policiers" rééditent Flic à Bangkok au format poche en 2007. Cette même année, Yves Patrick Delachaux publie l'Essai Présumé non coupable, des flics contre le racisme (L'Aire de Famille), réflexions sur la problématique des discriminations dans les corps de police, plus largement les nouveaux enjeux pour les métiers de la sécurité d'un État de droits. Ce livre est préfacé par Jean-Daniel Vigny du Département des Affaires Étrangères et postfacé par Frédéric Maillard, professeur EHS. Cet Essai a permis à Yves Patrick Delachaux de collaborer à la Commission européenne contre le racisme et l'intolérance (Ecri) pour la rédaction de la 11e  Recommandation auprès des polices européennes.
En 2009 Yves Patrick Delachaux publie son deuxième essai  : Police, état de crise  ? Une réforme nécessaire. Ouvrage qu'il signe avec Frédéric Maillard, dans lequel ils discutent des enjeux de management auxquels les directions de police en Europe sont confrontées. Police, état de crise  ? Une réforme nécessaire est préfacé par Monsieur le Conseiller d'État David Hiler et postfacé par Monsieur Olivier Guiénat, chef de la police judiciaire du Canton de Neuchâtel.
En 2010, Yves Patrick Delachaux publie un troisième essai  : Policier, gardien de la paix  ? Deuxième ouvrage qu'il signe avec Frédéric Maillard. Les deux auteurs développent une approche de la sécurité collective qui mobilise non seulement les diverses polices mais aussi de nombreux acteurs sociaux comme, par exemple, les animateurs socioculturels.
Yves Patrick Delachaux travaille comme scénariste et conseiller auprès de maisons de production de films, et à l'adaptation cinématographique de ses textes. Les principaux dossiers pilotés par Yves Patrick Delachaux sont  : les programmes de formations (ingénierie) en Éthique et Droits de l'homme  ; l'encadrement de groupes de réflexions en Droits de l'homme pour la police genevoise ; l'encadrement du groupe romand de la police auprès de l'Institut suisse de police dans les champs d'Éthique et de Droits de l'homme ; les formations en relations interculturelles pour la question migratoire en contexte européen et relations auprès des Corps de police ; la démarche pour la police de L'Action tragique du service public de l'Université de Genève - programme plurifacultaire d'Action humanitaire (ppAH), initié et sous la responsabilité du Professeur Marie-Claire Caloz-Tschopp, sous mandat du Conseiller d'État genevois et président du Grand Conseil, Monsieur G.-O Segond  ; les programmes de résolutions des conflits Police-Migrants.



site : http://www.flicdequartier.ch/

Bibliographie*

Essayiste :

Romancier :

Actualité

  • 01/05 Jeux: k-libre 12-21 : thématique de mai
  • 25/03 Édition: Parutions de la semaine - 25 mars
    Le Salon du livre de Paris vient à peine de fermer ses portes ; la grande saison des festivals policiers s'est amorcée il y a quelques semaines. Si les manifestations foisonnent, les parutions, exceptées celles de l'éditeur Harlequin, ne suivent pas ce rythme étrangement primesautier. La faible quantité des parutions n'empiète pas sur la qualité. Et l'on ne peut que se féliciter de l'arrivée de ces Savages chers à Don Winslow au Masque. Le roman est sûrement l'attraction de la semaine. Il sera avec certitude une des attractions de l'année tant, de livre en livre, Winslow se bonifie. Mais il ne faut pas occulter Sorry, l'entreprise à excuses, de Zoran Drvenkar chez Sonatine. D'ailleurs, l'auteur nous en dira un peu plus long sur son roman d'ici quelques jours. Ni même les 220 Volts d'un Joseph Incardona aux inspirations carviennes très prononcées ; encore moins l'infiltration des mafias chinoises de Patrick Delachaux chez Zoë (Grave panique) ; encore encore moins la troisième aventure de Lassiter en terre Hemingway, de Craig McDonald, qui s'expliquera bientôt dans k-libre 3'57, une nouvelle émission vidéo lancée sous quinze jours, - On ne meurt qu'une fois chez Belfond. Le reste, comme d'habitude, se trouve là :

    Grand format :
    Le Secret de l'enclos du Temple, de Jean d'Aillon (Flammarion, "Les Enquêtes de Louis Fronsac")
    Grave panique, de Patrick Delachaux (Zoé)
    Sorry, de Zoran Drvenkar (Sonatine)
    Sous le regard de l'ange, de Andrea Ellison (Harlequin, "Mira")
    220 volts, de Joseph Incardona (Fayard, "Noir")
    Dans l'ombre du bayou, de Lisa Jackson (Harlequin)
    On ne meurt qu'une fois, de Craig McDonald (Belfond, "Noir")
    Fauve, de Viviane Moore (L'Écriteau)
    Portobello, de Ruth Rendell (Les 2 Terres, "Best-seller")
    Le Silence du mal, de Erica Spindler (Harlequin, "Mira")
    Le Secret des marais, de Amanda Stevens (Harlequin)
    La Terre fredonne en si bémol, de Mari Strachan (NIL)
    Piège mortel à L'&Icrirc;le-Rousse, de Rémi Talbi (Coëtquen)
    Savages, de Don Winslow (Le Masque)

    Poche :
    Dans l'ombre de l'autre, de Mirabelle Baranne (Le Vallon, "Commissaire Mira")
    Pièges d'outre-tombe, de Charlaine Harris (J'ai lu, "J'ai lu pour elle")
    Les Disparus de Monte Angelo, de Thomas Kanger (10-18, "Domaine policier")
    Les Premières enquêtes de Maigret, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    L'Affaire de la veuve noire, de Jeronimo Tristante (10-18, "Grands détectives")
    Omnivore, de Samuel Zaoui (L'Aube, "Noire")
    Liens : Sorry |L'Affaire de la Veuve noire |Jean d'Aillon |Zoran Drvenkar |Joseph Incardona |Thomas Kanger |Craig McDonald |Viviane Moore |Ruth Rendell |Georges Simenon |Jeronimo Tristante |Don Winslow

  • 08/10 Librairie: Questions de flics en Suisse (Genève)
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page