k-libre - auteur - Ramon Díaz-Eterovic

Les blocs gris [...] scellaient ces immeubles plus sûrement que des tombes, et pourtant, peu à peu, des trous étaient apparus aux fenêtres, crevant leurs paupières de béton.
Christian Roux - Les Maisons aux paupières crevées
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 24 février

Contenu

Ramon Díaz-Eterovic

MAJ lundi 12 janvier 2009
© D. R.

Biographie Ramon Díaz-Eterovic


Naissance à Punta Arenas le 15 juillet 1956.
Issu d'une famille ouvrière du sud du Chili, Ramon Díaz-Eterovic fait des études de sciences politiques à l'université de Santiago à partir de 1974. Entré au parti communiste, il milite pour le départ du général Pinochet, anime un groupe littéraire et publie une revue culturelle (Luz verde para el arte), très vite censurée.
Critique de cinéma et de littérature, écrivain réputé au style poétique - outre ses polars ayant pour héros récurrent le privé Heredia, qui entretient des discussions animées avec son chat Simenon, il a publié de nombreux recueils de poèmes - Ramon Díaz-Eterovic a été, de 1991 à 1993, président de l'Organisation des écrivains chiliens, à laquelle il participe toujours activement.



Présence à un festival :

2012 : Toulouse, polars du Sud

2011 : Quais du Polar

Bibliographie*

Romancier :

Actualité

  • 18/06 Presse: Sélection 2013 des polars à dévorer de L'Express
    À l'approche de l'été, L'Express fait paraître traditionnellement sa sélection de polars à dévorer. Comme chaque année, peu de surprises mais l'apparition du défaut de la sélection. L'on remarque plus aisément les absents que les présents, se prêtant facilement au jeu bien français du "moi, j'aurais mis celui-là et surtout pas celui-là..." Un peu comme les sélections de prix littéraires, de grandes maisons d'éditions sont absentes de cette liste de onze (mais pourquoi onze et non dix ?) romans qui ont été semble-t-il choisis non pas collégialement mais individuellement. Il ressort que les grands perdants sont Gallimard, Calmann-Lévy, Le Seuil et Le Masque, qui ont pourtant dernièrement proposé des romans très intéressants. Mais le but de cette dépêche n'est pas tant d'ergoter sur l'originalité de ces choix (il y a après tout un roman à découvrir de Gaïto Gazdanov, Le Spectre d'Alexandre Wolf, qui est un peu en marge de la littérature policière, l'auteur aimant brouiller les frontières), ni sur sa légitimité, mais de la soumettre à l'avis de nos internautes. Nous vous la livrons telle quelle tout en rappelant que chacun des choix d'ouvrages est explicité sur L'Express.

    Sélection 2013 des polars à dévorer de L'Express :
    - Le Matériel du tueur, de Gianni Bondillo (Métailié, "Noir") ;
    - Incurables, de Lars Kepler (Actes Sud, "Actes noirs") ;
    - Le Spectre d'Alexandre Wolf, de Gaïto Gazdanov (Viviane Hamy, "Domaine étranger") ;
    - L'Affaire du tarot, de Pieter Aspe (Albin Michel, "Littérature étrangère") ;
    - L'Âge du doute, d'Andrea Camilleri (Fleuve noir, "Thriller") ;
    - Le Deuxième vœu, de Ramón Díaz-Eterovic (Métailié, "Noir") ;
    - Manuel du hors-la-loi, de Daniel Woodrell (Rivages, "Thriller") ;
    - Guet-apens, de Sam Hawken (Belfond, "Noir") ;
    - Vanity game, de H. J. Hampson (Liana Lévi, "Policier") ;
    - Article 122-1, de David Messager (Les Escales, 'Noires") ;
    - Le Tueur se meurt, de James Sallis (Rivages, "Thriller").

    Sélection 2013 des polars à dévorer
    Liens : Le Tueur se meurt |Incurables |Lars Kepler |Pieter Aspe |Andrea Camilleri |Daniel Woodrell |James Sallis

  • 18/03 Auteur: Ramón Díaz-Eterovic signe à...
  • 18/03 Édition: Parutions de la semaine - 18 mars
* Bibliographie actuellement recensée sur le site



publicité

Pied de page