k-libre - auteur - Jacques Chérencé

Le jus de chat était en effet un revigorant [...] Si un jour tu as pressé une orange, tu pourras imaginer le procédé, lui expliqua la femme en lui servant un autre verre. On attrape un beau chat et on lui brise les os avec un marteau en prenant soin de ne pas lui écraser la tête afin qu'il reste vivant. On le laisse reposer un peu et on met le feu à ses poils. Puis on l'ébouillante et on l'assaisonne à son goût. Après une heure de cuisson, on filtre dans un pichet et voilà.
Antonio Garrido - Le Lecteur de cadavres
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Carré des indigents
Pour nos lecteurs les plus jeunes, rappelons que le carré des indigents est l'endroit dans un cimetiè...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 29 janvier

Contenu

Jacques Chérencé

MAJ mardi 23 novembre 2010
© D. R.

Biographie Jacques Chérencé


À l'âge de quatorze ans, Jacques Chérencé obtient son premier prix littéraire, celui du meilleur reporter scolaire décerné par un grand quotidien du sud. À dix-sept ans, encore lycéen, il a déjà une carte de presse accordée par un hebdomadaire de sa ville natale, et il multiplie articles, critiques, reportages mais aussi des "nouvelles" publiées dans d'autres magazines, pour lesquelles il obtient une douzaine de petits prix littéraires en province, de Nantes à Béziers, de Toulouse à Tarascon, de Nîmes à l'Ariège...
À sa majorité, c'est-à-dire à vingt et un ans, il décide de reprendre ses études, aux facultés de Droit et de Lettres de Montpellier, tout en survivant en exerçant plusieurs petits boulots, dont celui de réalisateur d'émissions étudiantes à la radio. Ces études universitaires s'achèvent en apothéose par une thèse explosive de Criminologie (Droit Pénal) intitulée "Aspects criminologiques de la prostitution des mineurs et de l'usage des stupéfiants dans le Gard et l'Hérault" soutenue en 1975. Thèse qu'il a préparée en travaillant à la fois sur des dossiers consultés auprès de services judiciaires sous l'autorité d'un juge, mais aussi sur le terrain car il n'oublie pas qu'il a été journaliste, et à ce moment-là chargé de cours de sociologie dans une école d'assistantes sociales.
La sanction ne se fait pas attendre : Sur intervention d'un procureur de la République, il est invité à se mettre au vert et promu - presque à l'insu de son plein gré - à des fonctions juridiques dans un village d'une région touristique. Il s'y spécialise en Droit International Privé, ce qui va lui permettre d'occuper par la suite des fonctions de responsabilité en France et à l'étranger. Et de beaucoup voyager sur cinq continents : Europe, Amérique du Sud et du Nord, Afrique et Asie. Et même dans l'au-delà.
Tout en continuant à écrire pour son plaisir, pas seulement dans des revues professionnelles, mais aussi dans des journaux locaux en se prenant pour un hybride de Zorro et de Don Quichotte luttant contre les moulins à vent de l'Administration, ce qui lui vaut beaucoup d'amis fonctionnaires, juristes, policiers ou gendarmes. Il récolte au passage encore quelques petits prix littéraires, mais aucune condamnation. Il a même fait de la politique, autre erreur de jeunesse.
À ce jour, Jacques Chérencé a publié deux recueils de nouvelles, l'un en 1986, Contes et nouvelles de mon adolescence. L'autre en 2004, réédité en 2005, Un pêcheur trop tranquille, et deux courts romans La Fille du juge s'intéresse à la came, en 1989, réédité en 1992, inspiré de cette thèse de criminologie très controversée à l'époque mais prémonitoire car la drogue ça n'existait pas officiellement en France avec le commentaire des autorités : "Si on l'écoutait, il finira par vous faire croire que ça va devenir un phénomène de société".
Et récemment en juillet 2010, Soleil de plomb sur lune de miel, un roman d'aventures tiré de ses carnets de voyages rédigés lors d'un séjour périlleux et mouvementé au Soudan et en Érythrée à l'époque où ce pays luttait contre l'Éthiopie pour obtenir son indépendance.



Présence à un festival :

2010 : Vivre livre


site : http://www.jacques-cherence.fr/

* Bibliographie actuellement recensée sur le site



Pied de page