k-libre - auteur - Zoran Drvenkar

Je suis un monstre, monsieur Nolan, et à partir d'aujourd'hui, je vais vous enseigner la souffrance, dit-elle en posant la lame sur la peau de son autre poignet.
Valérie Keutgen - Promesse en eaux troubles
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Cemetary Road
Bienville est une ville du Mississippi en perte de vitesse qui croit qu'elle va réussir à rester dyna...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 juin

Contenu

Zoran Drvenkar

MAJ mercredi 16 mars 2011
© D. R.

Biographie Zoran Drvenkar


Naissance à Križevci le 19 juillet 1967.
S'il est né en Croatie, Zoran Drenkar est dès l'âge de trois ans arrivé à Berlin à la suite de ses parents. Depuis 1989 il se consacre entièrement à l'écriture. Il a commencé par des ouvrages de jeunesse et pour les adolescents, ce qui lui a permis de récolter de nombreux prix littéraires. C'est en 2003 qu'il commence à écrire des thrillers psychologiques mais aussi des scénarios de films qui le consacrent alors comme un des piliers de cette littérature de genre outre-Rhin.



Présence à un festival :

2013 : Quais du Polar


site : http://www.drvenkar.de/

Bibliographie*

Romancier :

  • 2010 - Sorry (Sonatine, mars 2011)

Actualité

  • 07/12 Édition: Parutions de la semaine - 7 décembre
  • 01/06 Édition: Parutions de la semaine - 1er juin
  • 25/03 Édition: Parutions de la semaine - 25 mars
    Le Salon du livre de Paris vient à peine de fermer ses portes ; la grande saison des festivals policiers s'est amorcée il y a quelques semaines. Si les manifestations foisonnent, les parutions, exceptées celles de l'éditeur Harlequin, ne suivent pas ce rythme étrangement primesautier. La faible quantité des parutions n'empiète pas sur la qualité. Et l'on ne peut que se féliciter de l'arrivée de ces Savages chers à Don Winslow au Masque. Le roman est sûrement l'attraction de la semaine. Il sera avec certitude une des attractions de l'année tant, de livre en livre, Winslow se bonifie. Mais il ne faut pas occulter Sorry, l'entreprise à excuses, de Zoran Drvenkar chez Sonatine. D'ailleurs, l'auteur nous en dira un peu plus long sur son roman d'ici quelques jours. Ni même les 220 Volts d'un Joseph Incardona aux inspirations carviennes très prononcées ; encore moins l'infiltration des mafias chinoises de Patrick Delachaux chez Zoë (Grave panique) ; encore encore moins la troisième aventure de Lassiter en terre Hemingway, de Craig McDonald, qui s'expliquera bientôt dans k-libre 3'57, une nouvelle émission vidéo lancée sous quinze jours, - On ne meurt qu'une fois chez Belfond. Le reste, comme d'habitude, se trouve là :

    Grand format :
    Le Secret de l'enclos du Temple, de Jean d'Aillon (Flammarion, "Les Enquêtes de Louis Fronsac")
    Grave panique, de Patrick Delachaux (Zoé)
    Sorry, de Zoran Drvenkar (Sonatine)
    Sous le regard de l'ange, de Andrea Ellison (Harlequin, "Mira")
    220 volts, de Joseph Incardona (Fayard, "Noir")
    Dans l'ombre du bayou, de Lisa Jackson (Harlequin)
    On ne meurt qu'une fois, de Craig McDonald (Belfond, "Noir")
    Fauve, de Viviane Moore (L'Écriteau)
    Portobello, de Ruth Rendell (Les 2 Terres, "Best-seller")
    Le Silence du mal, de Erica Spindler (Harlequin, "Mira")
    Le Secret des marais, de Amanda Stevens (Harlequin)
    La Terre fredonne en si bémol, de Mari Strachan (NIL)
    Piège mortel à L'&Icrirc;le-Rousse, de Rémi Talbi (Coëtquen)
    Savages, de Don Winslow (Le Masque)

    Poche :
    Dans l'ombre de l'autre, de Mirabelle Baranne (Le Vallon, "Commissaire Mira")
    Pièges d'outre-tombe, de Charlaine Harris (J'ai lu, "J'ai lu pour elle")
    Les Disparus de Monte Angelo, de Thomas Kanger (10-18, "Domaine policier")
    Les Premières enquêtes de Maigret, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    L'Affaire de la veuve noire, de Jeronimo Tristante (10-18, "Grands détectives")
    Omnivore, de Samuel Zaoui (L'Aube, "Noire")
    Liens : Sorry |L'Affaire de la Veuve noire |Jean d'Aillon |Yves Patrick Delachaux |Joseph Incardona |Thomas Kanger |Craig McDonald |Viviane Moore |Ruth Rendell |Georges Simenon |Jeronimo Tristante |Don Winslow

* Bibliographie actuellement recensée sur le site

Berlinois d'adoption, Zoran Drvenkar est un auteur rusé mais qui, avec Sorry, s'est vu promener par ses personnages. Optant pour une neutralité narrative, il décrit l'innommable tout en déclinant des ...

Pied de page